Victor hugo

2517 mots 11 pages
I. Définition des termes
Plusieurs hommes de lettres, comme Lamartine et Hugo, ont joué un rôle politique à leur époque. C’est au romantisme, en tant qu’enfant de la Révolution française et initiateur de bien des consciences nationalistes, que revient cette conception du rôle du poète : il trouve une première expression dans le Moïse de Vigny. Nous y voyons le personnage religieux, le prophète qui touche au divin devenir aussi le guide des Hébreux. Sa quête mystique est aussi au service de son peuple. Mais sa mission lui pèse et il ne rêve que de revenir « au sommeil de la terre ». C’est chez Hugo que le passage d’une poésie personnelle qui s’élargit à une expression communautaire est le plus marqué. Dans la préface des Voix intérieures, Hugo avait déjà abordé la « fonction sérieuse » du poète, sa mission civilisatrice. Dans le poème « Fonction du poète » du recueil Les Rayons et les Ombres de 1840, il écrit :

Dieu le veut, dans les temps contraires,
Chacun travaille et chacun sert,
Malheur à qui dit à ses frères :
Je retourne dans le désert !
Malheur à qui prend ses sandales
Quand les haines et les scandales
Tourmentent le peuple agité !
Honte au penseur qui se mutile
Et s’en va, chanteur inutile,
Par la porte de la cité ! […]
Le poète en des jours impies
Vient préparer des jours meilleurs. […]
Car la poésie est l’étoile
Qui mène à Dieu rois et pasteurs.

Prophète, annonciateur de l’avenir, il ne saurait se soustraire à sa fonction d’espérance, ni la trahir en se limitant à la poésie pure, mais il est encore, par l’élévation de sa pensée, au-dessus de la mêlée.
Cette définition de la mission de la poésie est récurrente dans l’œuvre de Hugo. Déjà dans « Amis un dernier mot » (Les Feuilles d’automne, novembre1831) il descendait dans l’arène :

Alors, oh ! je maudis, dans leur cour, dans leur antre,
Ces rois dont les chevaux ont du sang jusqu’au ventre !
Je sens que le poète est leur juge ! je sens
Que la muse indignée, avec ses poings

en relation

  • Dissertation les regrets de du bellay
    1455 mots | 6 pages
  • Victor hugo
    1039 mots | 5 pages
  • Victor hugo
    1573 mots | 7 pages
  • Victor hugo
    938 mots | 4 pages
  • Victor Hugo
    700 mots | 3 pages
  • Victor Hugo
    757 mots | 4 pages
  • Victor hugo
    493 mots | 2 pages
  • Victor hugo
    955 mots | 4 pages
  • Victor hugo
    268 mots | 2 pages
  • Victor hugo
    307 mots | 2 pages
  • victor hugo
    513 mots | 3 pages
  • Victor hugo
    929 mots | 4 pages
  • Victor hugo
    339 mots | 2 pages
  • victor hugo
    460 mots | 2 pages
  • Victor hugo
    349 mots | 2 pages