Victor hugo

2759 mots 12 pages
(Idée 2) Ensuite, cette relation filiale est fortement teintée d'amour, même si la situation ne permet pas la réciprocité de ces sentiments. (Citation/Justification par la forme) En effet, tout au long de ses vers, l'auteur explique que pour cette femme, il renoncera à toutes les distractions qu'il croisera sur son chemin : « Je marcherai les yeux fixées sur mes pensées, / Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit, [...] Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, / Ni les voiles au loin... ». (Explication) A la première lecture, ceci laisse penser que se priver de tout ceci permettra à l'auteur d'arriver plus rapidement vers cette femme. (Citation/Justification par la forme) En effet, le vers : « Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. », traduit fortement le manque que l'auteur ressent d'être loin de cette personne et induit un amour profond. De plus, dans le dernier vers, il choisit de déposer sur sa tombe une bruyère. Cette plante est associée à la passion amoureuse, ainsi qu'à la persistance. (Explication) La bruyère est ainsi fréquemment déposée dans les cimetières, car sa robustesse lui permet de rester fleurie et verte très longtemps. Le choix de l'auteur est donc adapté à la situation et semble traduire l'amour éternel qu'il voue à sa fille, ainsi que la persistance de ses sentiments malgré l'éloignement. Cet éloignement est à la fois géographique (car l'auteur vit au Havre tandis que la tombe de sa fille est à Villequier) et spirituel (lui est vivant, elle, est morte). (Idée 3) Enfin, cet amour décrit sans réciprocité explicite, traduit d'une réalité funèbre où la personne aimée n'est plus. (Citation/Justification par la forme) En déposant du « houx vert » sur sa tombe, l'auteur parait utiliser sa symbolique : la douleur mais aussi la force et l'éternité. En outre, la bruyère exprime aussi la solitude. (Explication) Ces symboles semblent manifester les sentiments tenaces de l'auteur pour sa fille. Mais il indique tout de même,

en relation

  • Victor hugo
    1016 mots | 5 pages
  • Victor hugo
    12100 mots | 49 pages
  • Victor hugo
    2286 mots | 10 pages
  • Victor hugo
    400 mots | 2 pages
  • Victor hugo
    2389 mots | 10 pages
  • Victor Hugo
    786 mots | 4 pages
  • victor hugo
    685 mots | 3 pages
  • Victor hugo
    670 mots | 3 pages
  • Victor hugo
    459 mots | 2 pages
  • Victor hugo
    2464 mots | 10 pages