vie de boys

Pages: 2 (270 mots) Publié le: 2 janvier 2015
Fiche de lecture

Présentation de l’auteur
Biographie:Né le 14 septembre 1929 à N’gouléma-Kong prés d’Ebolowa dans la province du Sud au Cameroun, FerdinandLéopold Oyono poursuit au lycée de Provins en France des étudescommencées au lycée de Yaoundé. Il réussit des études supérieures de droit à la SORBONE avant d’entrer àl’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de Paris en section diplomatique.
Romancier, diplomate ethomme politique, il débute en 1959 une brillante carrière de hautfonctionnaire avant de devenir ambassadeur du Cameroun dans divers pays (à New York, en Algérie, en Libye, en Grande-Bretagne et enScandinavie). A partir de 1987 ilparticipe à de nombreux gouvernements de son pays et assure la charge de différents ministères comme les Affaires Etrangères et la culture. Il est décédé le 10 juin2010 àYaoundé au Cameroun.
Bibliographie: A la fin des années 50, Ferdinand Oyono publie en langue française 3romans qui ont trait à la vie quotidienne en Afrique àl’époque coloniale.
Ces trois romans sont :
- Une vie de boy publié en 1956
- Le vieux nègre et la médaille publiée en 1956
- Chemin d’Europepublié en 1960Ferdinand Oyono n’a pas exploré d’autres sujets en cessant d’écrire depuis 1960.

Présentation de l’œuvre
Résumé de l’œuvre:Une vie de boy de Ferdinand Oyono est uneœuvre qui nous relate l’histoire d’un jeune nègre du nom de Toundi qui s’enfui vers Fia où se trouvait le pèreblanc suite à une bastonnade de son père. Celui-ci leconduisit à l’église Saint Pierre de Dangan où il devint le servant de messe et son boy. Il le baptisa sous le nom de Joseph et l’apprit à... [à continuer]
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Beach boys
  • 20Th century boys
  • beach boys banksy
  • Beach boys banksy
  • Beach Boys The Armoured Dove
  • l'etude de la vie<<vie ma vie
  • la vie de la vie
  • la vie c la vie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !