vietnam

Pages: 6 (1362 mots) Publié le: 18 janvier 2015
ÉTATS-UNIS - L'offensive nord-vietnamienne du Têt en 1968 est restée dans la mémoire collective comme le véritable tournant de l'engagement américain au Vietnam. Pourtant, la couverture médiatique du conflit laisse présager dès 1966 un effort de guerre que le public n'est pas prêt à suivre.
«Il n'est pas question d'envoyer des soldats américains se battre au Vietnam.» En pleine campagned'élection en 1964, le président Johnson tient avant tout à faire passer son programme national de réformes socio-économiques sous le nom de «Grande Société». Pourtant, il prend la décision historique, en juin 1966, d'augmenter le nombre de soldats américains présents au Vietnam à 431 000 hommes d'ici à juin 1967.
La première puissance mondiale est engagée au Vietnam depuis les Accords de Genève de 1954,qui marquent la partition du pays. Le monde est alors en pleine guerre froide et les Etats-Unis sont fermement décidés à «endiguer» et à «contenir» toute menace d'expansion communiste. Le Vietnam est une pierre d'angle dans l'équilibre stratégique des forces; défini en 1954 par le président Eisenhower comme la «théorie des dominos», tout basculement communiste de la région risquerait de s'étendrecomme une tache d'encre dans le reste du continent.

L'engagement américain au Sud-Vietnam se limitera sous Kennedy à une aide économique et matérielle, suivie par l'envoi de conseillers spéciaux américains destinés à aider le gouvernement sud-vietnamien à lutter contre la guérilla communiste et à former l'Armée de la République du Sud-Vietnam (ARVN). Face au chaos politique qui règne à Saigonet à l'incapacité militaire de l'ARVN, l'engagement américain se durcit. Cette politique, menée par les conseillers spéciaux de Johnson en matière de relations internationales – dont le secrétaire à la Défense Robert McNamara – se traduit dès mars 1965 par des bombardements massifs sur le nord et l'envoi d'un premier contingent de 3500 marines destinés à protéger les bases militaires au sud.L'escalade américaine a débuté, bien qu'aucune déclaration de guerre officielle n'ait jamais été prononcée entre les deux nations.

Jusqu'en 1968, une américanisation progressive du conflit amènera à la présence de plus de 500 000 marines au Sud-Vietnam.

de 1968
Pour la mémoire collective, ce mois de juin 1966 ne symbolise pourtant pas un tournant significatif dans l'engagement américain. Aucontraire, l'épisode stigmatique qui révélera que le Vietcong n'est point au bord de la déroute, alors que les communiqués de presse de l'armée et le gouvernement américain n'ont de cesse de l'annoncer, correspond à la fête asiatique du Têt de février 1968. Dans une offensive majeure soutenue par Hanoï, qui ravitaille le sud par la fameuse piste Ho Chi Minh qui descend la frontière est du pays, descommandos du Vietcong attaquent les villes majeures du Sud-Vietnam et en prennent même le contrôle pendant plusieurs semaines, comme à Hué. Les images télévisées ou photographiques qui illustrent le chaos qui règne à Saigon, en particulier l'attaque armée de l'ambassade américaine, où des cadavres ennemis jonchent les jardins privés, provoquent une onde de choc dans le public américain.

Mais lesoutien public à la guerre s'est sérieusement érodé depuis l'été 1967; l'offensive du Têt ne viendra que mettre en valeur le «fossé de crédibilité» du gouvernement américain face à l'opinion publique. Fin 1968, le candidat à la présidence Nixon sera élu en faisant campagne pour diminuer la présence américaine au Vietnam et parvenir à des pourparlers de paix avec Hanoï. Un certain nombre de facteurspermettent toutefois de revenir sur le véritable tournant de la guerre: la couverture médiatique de l'engagement américain au Vietnam, d'une part, le mouvement d'opposition à la guerre, d'autre part.

Médias: oppositionsur le terrain
Avec la fin de l'année 1963 et l'assassinat du président sud-vietnamien Diem, les médias américains renforcent leur contingent de reporters à Saigon, dont le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Vietnam
  • Vietname
  • Vietnam
  • Vietnam
  • Viêtnam
  • Le vietnam
  • vietnam
  • Vietnam

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !