Vil Pachyderme textes d un crivain rat et sarcastique

376 mots 2 pages
Je ne sais pas ce qui est le mieux... Le goût du tabac, le goût du whisky, le goût de la marijuana, ou le goût de tes lèvres.
Parce que curieusement, ce dernier avait le don de me faire me sentir mieux bien plus vite, bien plus simplement, et que surtout, il n'était pas nocif. Au contraire.
Mais ce qui change tout, c'est que ça, c'était avant.
Maintenant, ça me manque tellement que je peux m'empêcher de me noyer dans tout ce qui se fume ou se boit.
Et que tes lèvres sont devenues un putain de poison.
Parce que tu te souviens du feu qui coulait dans mes veines ? Celui que tu m'offrais quand tu m'embrassais comme si nos vies en dépendaient ?
Bah ce feu-là, maintenant, il s'est mis à tout brûler dans moi. Un vrai carnage.
Et la drogue si douce et si innocente à laquelle j'étais accro, c'est devenu un manque horrible qui me pousse à chercher de nouvelles addictions bien moins saines et qui m'arrache la gorge, le cœur, et le peu de neurones qu'il me reste.
Tes lèvres et leur chaleur, leur parfum, ce qu'elles me faisaient vivre... Tout ça, tu m'as laissé l'incruster dans ma peau par un dernier baiser. Ça a duré une seconde et une éternité.
La plus belle et la plus triste des choses qu'il m'ait été donné de vivre.
Tu me manques.
Trop.
J'en ai marre de t'aimer, et pourtant, je repense toujours à nous.
Le film s'est enrayé et il passe en boucle sur le projecteur. Et je ne fais rien pour empêcher tout ça.
Je vais fouiner dans nos photos, nos souvenirs, nos mémoires... Celles de quand on était heureux et que je ne le savais pas ; celles de quand on se disputait et que c'était le bordel ; celles de nos meilleurs moments que je voulais garder en mémoire ; celles des instants plus embarrassants, que j'ai gardés un peu malgré moi ; celles des pires moments, qui, comparés à ce que je ressens là, tout de suite, n'étaient pas si affreux...
J'ai tout gardé, et je ne peux pas m'empêcher de revoir à l'infini ce qui me semble avoir été la plus belle chose de ma vie.
Et ça fait un mal

en relation

  • "Des souris et des hommes" steinbeck
    512 mots | 3 pages
  • La vie ne tient qu'à un fil
    957 mots | 4 pages
  • Examan la boite à merveilles
    739 mots | 3 pages
  • Opening night
    430 mots | 2 pages
  • Le coeur révélateur
    2289 mots | 10 pages
  • La parure
    671 mots | 3 pages
  • La seule chose dont je ne pourrais me passer c est
    441 mots | 2 pages
  • Hernani acte scéne4
    361 mots | 2 pages
  • Centre d'attention
    677 mots | 3 pages
  • America tarduction
    705 mots | 3 pages
  • Epreuve E13
    657 mots | 3 pages
  • ceyx et alcyone ovide
    3851 mots | 16 pages
  • Pierre et jean
    799 mots | 4 pages
  • Vision de la vie
    664 mots | 3 pages
  • Faire un commentaire litteraire
    497 mots | 2 pages