Violence de banlieue et politisation juvénile

Pages: 20 (4835 mots) Publié le: 23 février 2011
Violence de banlieue et politisation juvénile
On a pu dire, suite à la grande mutation qui a marqué l'infléchissement de la société industrielle et du monde ouvrier, que la scène urbaine était désorganisée et vide. Aujourd'hui, malgré une grande absence de travaux de terrain susceptibles de rendre compte de la diversité des significations de la violence juvénile, il serait difficile de continuerà soutenir une telle affirmation. La scène urbaine n'est pas vide : elle est remplie d'un mélange inextricable de révolte et de délinquance banale se prêtant aux interprétations les plus disparates. Dans les représentations courantes, l'idée de violence se distingue mal d'une délinquance sans cesse croissante, pratiquée par des jeunes très jeunes, des adolescents à peine sortis de l'enfance. Dansles banlieues, les quartiers dits « sensibles », on a de plus en plus tendance à classer dans le registre de la violence une série de conduites juvéniles, autrefois tolérées, et qui sont aujourd'hui perçues comme non maîtrisables, en fonction de la disparition d'un certain nombre de mécanismes régulateurs. Cette violence met en jeu une crise dans les rapports entre les générations, elle estdavantage expressive qu’instrumentale et elle relève plus d’un processus difficile de politisation de la jeunesse populaire, défini par la sous-constitution du sens de sa protestation dans le cadre d’une société en mutation.

Relativement récent dans la société française, le thème de la violence urbaine, associé aux jeunes et au malaise des banlieues, est balisé par deux dates charnières : l'été1981, avec les rodéos des Minguettes ; l'automne 1990 et l'émeute de Vaulx-en-Velin. Entre ces deux dates, presque une décennie de politiques de la ville, les années 80 ayant vu se multiplier les dispositifs de prise en charge des populations les plus démunies et des quartiers les plus défavorisés1. En ce qui concerne l'école, ce fut l'implantation de « zones d'éducation prioritaires », au cours dupremier septennat Mitterrand ; puis, au début des années 90, une mise en chantier générale, par un ensemble de réformes, allant de la maternelle jusqu'à la formation des maîtres, en vue fondamentalement d'accueillir dans des conditions meilleures les nouveaux contingents de jeunes appelés à accomplir une scolarité longue. Les résultats de cet ensemble d'initiatives ont été mitigés. Vaulx-en-Velin,puis, juste après, avec la grande grève nationale des lycéens, tout une série de casses et de violences, ont relancé le débat. Des événements particulièrement dramatiques et fortement médiatisés s'ensuivirent - comme ceux de Mantes-la-Jolie, en 1991, où une gardienne de la paix a été tuée par le conducteur d'une voiture volée, juste après le décès d'un jeune beur dans un commissariat de police.Depuis, on assiste à une banalisation de la violence. Des attaques contre des commissariats et des supermarchés, des incendies de voitures, des incidents touchant les transports en commun, ainsi que diverses formes de violence dans les écoles se sont incorporés au quotidien des banlieues. Ces événements ne sont guère rapportés sinon de façon très éclatée par la presse locale. Ce n'est que lorsquemort s'ensuit qu'ils arrivent à faire une percée nationale.
2 Outre des récits de journalistes - par exemple A. Giudicelli, La Caillera. Paris, Jacques Bertoin,(...)
3 "Il y a trente ans, cette catégorie représentait 10% de l'ensemble de la criminalité, aujourd'hui m(...)
4 Il n'en va vraisemblablement pas de même pour la société française dans son ensemble.Cf. par exempl(...)
5 Cf. F. Dubet, "Apropos de la violence et des jeunes", Cultures & Conflits, n° 6, été 1992, pp. 7-2(...)
6 Cf. T.P. Caldeira, City of Walls. Crime, Segregation and citizenship in Sao Paulo, Thèse de doctora(...)
7 M. Wieviorka, A. Peralva et als, La France raciste, Paris, Seuil, 1992.
8 "Le problème de la jeunesse se pose quand quelque chose ne va pas du côté de l'ordre des succession(...)
9 D. Matza,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La violence juvénile
  • Violence juvénile
  • La violence et les banlieues
  • Les jeux vidéos et la violence juvénile
  • Pensez-vous qu'il existe une fatalité de la violence et de la délinquance dans les grands ensembles d'habitation de banlieues...
  • la banlieue
  • Banlieue
  • Les banlieues

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !