Violence urbaine

Pages: 13 (3097 mots) Publié le: 25 janvier 2011
145.QXD

27/02/07

14:49

Page 31

Derrière la peur de la violence des jeunes,
quelques problèmes de la société française actuelle
Les sidérantes gesticulations des hommes politiques dans les commissariats de police, relayées de façon remarquable par la télévision, confirment, si besoin était,qu’il n’est pas question pour le gouvernement de se mettre au travail, mais bien de donnerl’illusion de gérer l’insécurité. Le mot est lâché : « l’insécurité » est identifiée comme le fléau,et l’insécurité c’est, bien sûr, la violence des jeunes. Les causes profondes de la délinquance juvénile sont passées sous silence alors que les symptômes de ces dysfonctionnements sont traités par une aggravation de la répression. Laurent Mucchielli, sociologue, auteur de Violences et insécurité.Fantasmes et réalités dans le débat français, nous apporte un éclairage édifiant sur les délinquances et l’état des recherches dans ce domaine.

Revenu au premier plan de l’actualité politico-médiatique, le débat sur « l’insécurité » est d’un niveau dramatiquement faible et ce décalage n’est pas pour rien dans les résultats des récentes élections présidentielles. Lorsque l’on focalise l’attention surdes faits présentés comme des « menaces », sans en donner véritablement les clés d’analyse, on ne peut qu’exacerber les peurs,laisser les gens désempa-

rés et faciliter le travail de ceux dont la peur est le fond de commerce électoral. La question que doivent donc se poser ceux qui ont aujourd’hui des questions voire des regrets n’est pas seulement : « en avons-nous trop parlé ? », mais autantsinon plus : « Comment en avons-nous parlé ? Avons-nous permis de comprendre ? Avons-nous aidé à trouver des solutions ? ». La réponse est fondamentalement négative.

La vulgate sécuritaire et la construction du bouc émissaire jeune émigré Au fil des ans,la rhétorique électorale des hommes politiques a enfermé le débat dans des slogans et dans des choix manichéens (à commencer par le fait d’êtrerangé dans le camp des « démagogues » ou dans celui des « angélistes »). Par ailleurs, un certain
Le nouvel éducateur – n° 145 – Janvier 2003

31

145.QXD

27/02/07

14:49

Page 32

nombre de pseudo-experts (en réalité des marchands de sécurité,des représentants de syndicats de police, des journalistes très politisés), bien implantés dans les médias, ont réussi à faire passer pourdes « vérités scientifiques » un certain nombre d’affirmations et de catégories d’analyse ; les statistiques indiqueraient une « explosion de la délinquance des mineurs » depuis 1994, les délinquants seraient de plus en plus jeunes et de plus en plus violents », ils n’auraient « aucun repère » et seraient « désocialisés »,l’école serait « envahie » voire « submergée » par la « violence », lesparents auraient « démissionné », la police serait « désemparée » et la justice « laxiste », enfin il faudrait admettre que « l’intégration ne fonctionne plus ». Au bout du compte ces nouveaux tenants du sécuritarisme concluent que « les anciennes méthodes ont échoué » et qu’ »il faut désormais réagir d’une autre façon ». Ils ont discrédité l’idée même de prévention et désigné l’Ordonnance de 1945 surla justice des mineurs comme le mur légal à abattre.Enfin,les médias ont pleinement assimilé ces arguments qui s’accordent avec le catastrophisme et le sensationnalisme dont il faut bien comprendre qu’ils sont pour eux, non pas des effets pervers,mais des principes mêmes de fonctionnement. Au cours des dernières campagnes électorales (municipales en 2001, présidentielles en 2002), dans un flotininterrompu, nombre de faits divers ont été érigés en symboles,en évènements révélateurs du fait que chaque jour serait forcément pire que la veille et que des degrés de
32
Le nouvel éducateur – n° 145 – Janvier 2003

violence toujours plus élevés se manifesteraient au fil du temps. Tous ces acteurs qui ont entonné en chœur le refrain de l’insécurité se sont justifiés en prenant à témoin le «...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • violence urbaine
  • Les violences urbaines
  • Violences urbaines
  • Les violences urbaines
  • violences urbaines
  • Violences urbaines
  • La violence urbaine
  • Violences urbaines

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !