Violence

924 mots 4 pages
Acte IV, scène 3
Don juan.

Situation de la scène

Après son aventure avec la statue du commandeur, Dom Juan est troublé et parait un peu destabilisé. Dans l'acte IV, il reçoit Mr. Dimanche qui vient lui demander d'honorer ses dettes.

Introduction
Dans cette scène, Don Juan se joue de Mr. Dimanche, un bourgeois qui vient lui réclamer de payer ses dettes. Il fait en sorte que celui-ci ne puisse lui exprimer ses doléances et le renvoie rapidement chez lui. Dans cette scène, le jeu comique de Don Juan allège un peu l'atmosphère tendue qui régnait à l'issue de l'entrevue entre Don Juan et la statue.

1. La stratégie de Dom Juan pour ne pas payer ses dettes
Don Juan sait que Mr. Dimanche vient le voir pour lui réclamer de l'argent. Cependant, il n'a pas du tout l'intention de le payer. Il déploie toute une stratégie pour empêcher son créancier de lui faire sa demande. Cette stratégie n'est apparemment pas improvisée, c'est une méthode que Dom Juan a mise au point et testée victorieusement avec d'autres créanciers.

Un excès d'enthousiasme, de politesse et d'amabilités
Contrairement à ce qu'il a laissé paraître dans la scène précédente sur le plaisir de recevoir Mr. Dimanche, Dom Juan affiche un plaisir exagéré à le recevoir : cela passe par des exclamations (HA!) de surprise, mêlées de plaisir et une gestuelle qui se laisse deviner à travers le discours.

Une relation d'amitié plutôt qu'une relation d'affaires
Il traite Mr. Dimanche comme un invité de marque et un ami : il le place ainsi dans une position délicate pour réclamer ses dettes, car entre amis, il n'y a pas de questions d'argent :"au meilleur de mes amis", " je ne veux point qu'on mette de différence entre nous", "je suis à vous de tout cœur". L'assurance de sa fidélité et de son respect doit contribuer à rassurer Mr. Dimanche sur sa volonté à le rembourser, et le conduire à retarder sa requête.

Une accumulation de flatteries et de questions pour détourner Mr. Dimanche de son but
Don

en relation

  • Violence
    1477 mots | 6 pages
  • violence
    104841 mots | 420 pages
  • Violence
    1823 mots | 8 pages
  • La violence
    4890 mots | 20 pages
  • Violence
    579 mots | 3 pages
  • La violence
    801 mots | 4 pages
  • La violence
    839 mots | 4 pages
  • la violence
    367 mots | 2 pages
  • la violence
    10148 mots | 41 pages
  • La violence
    764 mots | 4 pages