Violence

Pages: 5 (1064 mots) Publié le: 24 février 2011
Paragraphes argumentés_Victor Hugo_ « Les misérables »
Introduction :
Il s’agit d’un texte de type informatif, descriptif, et explicatif, il est informatif et didactique. Il traite du travail des femmes au 19ème siècle et des difficiles conditions que les femmes vivaient. L’intention de l’auteur est d’informer dans le détail et être ainsi didactique. On va analyser les procédés d’écriture pourmontrer comment il atteint à son objectif.

1er paragraphe argumenté :
On remarque que son texte commence par un dialogue, suivi par un long récit et se termine par deux répliques. Les répliques du début et de la fin rendent la situation vivante et proche du lecteur. Les premières sont ancrées dans la situation d’énonciation (pronoms personnels: à la 1ère et 2ème personne du sing et du pluriel« je, vous ») et des adjectifs possessifs « mon nos » Citer :« Je n’ai rien…qu’est-ce que vous avez… » « Je n’ai rien «  Mon enfant » « Je suis contente » « Où avez-vous eu… » , ) tandis que le récit est coupé de la situation d’énonciation : il utilise seulement les pronoms personnels et adjectifs possessifs de la 3ème du sing « elles, ils ». Il s’adresse au lecteur pour l’intéresser etl’informer.

2ème paragraphe argumenté :
Les répliques sont coupées de la situation d’énonciation (utilisation de la 3ème pers. du sing.) Elles sont au présent mais l’auteur décrit le décor et les personnages grâce à l’imparfait « Fantine …avait vieilli », « elle montrait » « brillaient », « c’était un sourire» « souillait » « elle avait un trou noir ». il se sert du passé simple deux fois « ellesourit » pour le récit d’une action courte dans le passé , et « elle envoya » « Fantine jeta son miroir » pour faire avancer l’action. En utilisant ces deux procédés, l’auteur s’adresse au lecteur et lui décrit la situation.

3ème paragraphe argumenté :
La plus grande partie du texte de « Elle n’avait plus de lit…..jamais » qui suit les répliques utilise essentiellement l’imparfait dont la valeur estde décrire longuement et aussi d’indiquer des habitudes de Fantine. L’usage du passé simple « fit tout à coup baisser les prix », « Thénardier lui écrivit », lui, fait avancer l’action. A travers cette longue description, V. Hugo réussit à nous montrer combien les conditions de vie et de travail étaient pénibles et même inhumaines.

4ème paragraphe argumenté :
On note également deux phrases audébut du texte en prose qui sont au présent. La première « un des ces galetas…fait angle, vous heurte à chaque instant » est ancrée dans la situation de l’énonciation et s’adresse directement au lecteur » rendant très vivant le décor et « le pauvre ne peut …qu’en se courbant de plus en plus » évoque une vérité générale et transmet un sentiment d’impuissance devant le sort. L’auteur noussensibilise avant de rapporter ensuite tout ce que fait et vit Fantine.

5ème paragraphe argumenté 
La phrase « Quand me paieras-tu coquine ? » au futur est un discours rapporté et la forme interrogative interpelle le personnage. L’auteur traduit avec ce procédé le harcèlement et les violences exercées contre Fantine. Quant à « Que voulait-on donc d’elle, bon Dieu » : c’est une interrogation d’unmonologue intérieur. Elle fait rentrer le lecteur dans la peau de Fantine. L’auteur nous fait vivre la détresse du personnage que nous pouvions déjà supposer avec la longue description antérieure.

6ème paragraphe argumenté 
L’utilisation du conditionnel dans « sinon il mettrait…elle deviendrait ce qu’elle pourrait, elle crèverait» est précédé par l’imparfait de condition « il lui fallait cent francs» et exprime les conditions d’une hypothèse d’action menaçante. V. Hugo annonce la probabilité d’un dénouement fatal.

7ème paragraphe argumenté 
A la fin du texte, les deux phrases où Fantine monologue « Cent francs… » « Allons…le reste » sont suivies d’une phrase au passé simple écrite sur la même ligne et sans transition. « L’infortunée se fit fille publique ». Ce passé simple...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La violence
  • Violence
  • La violence
  • La violence
  • Violence
  • violence
  • Violence
  • Violence

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !