Vipère au poing- métaphore de la vipère

Pages: 2 (278 mots) Publié le: 5 février 2012
Dans le livre, il y a une grande métaphore sur la vipère, que l'on retrouve au fil de la lecture. En voici cinq.
La première, au début du livre,Brasse-bouillon joue avec une vipère, il l'étrangle et regarde ses yeux où il voit de la haine comme dans les yeux de sa mère, Folcoche, mais ilne connait pas encore cette haine. ( chap 1)

La suivante, Brasse-bouillon compare le regard de sa mère de nouveau à celui d'une vipère. Ilssont à table , Brasse-bouillon s'amuse à ennuyer cette vipère mais il ne se rend pas compte que c'est un jeu pour lui (chapitre 8)

Ensuite,lors duvoyage de Jean avec Ferdinand et son père, il prend conscience que c'est une jeu pour lui, une joie de « manier » Folcoche comme il l'entend,d'essayer de la battre. (chapitre 14)

Nous retrouvons encore une métaphore, lors de son histoire avec Madeleine. Jean dit qu'il a une vipère dansle ventre, c'et l'amour et il a peur que cela l'affaiblisse et veut donc combattre cet amour pour continuer à être fort. La vipère n'est plusseulement sa mère mais aussi les autres « maux » (chapitre 22)

Enfin, c'est cette métaphore qui clôture le livre, Brasse-bouillon dit qu'il marcheune vipère au poing. Cela signifie qu'il a vaincu sa mère en se séparent d'elle, désormais il est fiert et avance plus facilement dans la vie(chapitre 25)

En conclusion, la métaphore évolue comme il grandit, au début c'est simplement un jeu pour devenir au final un combat gagné sur la vie
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • vipère au poing
  • Vipere au poing
  • Vipere au poing
  • Vipere au poing
  • Vipère au poing
  • Vipère au poing
  • Vipère au poing
  • Vipere au poing

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !