Vitriol

2197 mots 9 pages
V.I.T.R.I.O.L.
Vénérable Maître et à vous tous mes Frères

Le 8 juin 2010, en tant que profane, j'ai frappé librement à la porte du temple. Pouvais-je imaginer ce qui m'attendait ? Non, mais j'avais conscience qu'un événement important se préparait et que j'étais à l'aube d'un changement, d'une transformation.
D'emblée, les yeux bandés, en aveugle, acceptant l'emprise de celui qui me guidait tel Hermès psychopompe, Dieux des voyageurs, conduisant les âmes jusqu'aux fleuves infernaux de l'enfer, je descendis, plein d'angoisse, de peur et de doute, vers le cabinet de réflexion.
Cette peur, amplifiée par mes vérités dictées par mes certitudes, ne disparut pas lorsque celui qui allait devenir mon frère expert, ôta le bandeau de mes yeux et m'abandonna en ces lieux.
La faible lueur d'une bougie éclairait péniblement l'atmosphère. Il y régnait une ambiance froide où l'ombre avait pris le pas sur la lumière. J'étais au plus profond de la terre. Cette terre où la graine enfouie par le jardinier puise l'énergie nécessaire à sa transformation.
Au fur et à mesure, mes yeux s'acclimatèrent, mon souffle et ma respiration se continrent. Devant moi, ici et là, étaient disposés des objets étranges et hétéroclites. Étranges, bien sûr pour un néophyte, un profane comme moi.
Ne suis-je pas ici pour m'éveiller en ce lieu étrange, caverne alchimique où je côtoie la solitude, l'obscurité, le silence et l'immobilité ?
Mon esprit est troublé par un océan de questions qui resteront, malheureusement, ce soir là, sans réponses.
Cette planche sur l'acronyme V.I.T.R.I.O.L, qui m'a été donnée de tracer, ne pourra évidement rien vous apprendre mais pour moi elle a été l'occasion de résoudre l'une des énigmes entrevues dans le Cabinet de Réflexion et surtout de comprendre le sens profond de cette allégation, de cette invitation au voyage, de cette sublimation interne.
Qui n'a pas été perturbé par ce mot ? Qui n'a pas été effrayé par l'acidité apparente de ce terme ?
Pour moi, le

en relation

  • VİTRİOL
    2728 mots | 11 pages
  • Vitriol
    759 mots | 4 pages
  • vitriol
    1613 mots | 7 pages
  • Vitriol
    2913 mots | 12 pages
  • Vitriol
    373 mots | 2 pages
  • Vitriol
    2006 mots | 9 pages
  • Le vitriol
    1446 mots | 6 pages
  • Vitriol
    1867 mots | 8 pages
  • Vitriol
    462 mots | 2 pages
  • Vitriol
    1255 mots | 6 pages