« Vivre au minimum. minima sociaux et condition salariale : l’europe vue d’en bas »

Pages: 17 (4215 mots) Publié le: 6 juillet 2012
Université Libre de Bruxelles



1ère année de Master en Sciences du Travail

« Gestion de la formation et de la transition professionnelle »





Séminaire « Mobilités, transitions et reconversions professionnelles »


Année 2010-2011































Professeur: M. Lebrun Travail individuel de DEPESSEMIER DéborahPartie I



Résumés des articles choisis et approuvés



1er article : LEVY C., « Vivre au minimum. Minima sociaux et condition salariale : l’Europe vue d’en bas », in revue TEF (Travail-Emploi-Formation) N°4/2003, pp 71-90

Cet article synthétise une recherche de trois années (fin 2001) effectuées en Belgique, France, Allemagne et le Royaume-Uni sur les effets des nouvellespolitiques sociales sur les conditions de vie des travailleurs à bas salaire, des bénéficiaires d’allocations de chômage et de revenus de l’Assistance.

Le détournement du rôle de la protection sociale devenue managériale face aux exigences des politiques européennes et de la mondialisation (concurrence et intensification de la main d’œuvre) engendre des conditions de vie précaire (le revenu minimum danschacun des pays étudiés est inférieur au seuil de pauvreté) et une mise sous tutelle d’un public ciblé par ces nouvelles politiques « actives ».

L’accès aux droits sociaux est devenu conditionnel et limité. Il n’est plus un droit acquis.

Une nouvelle main d’œuvre bon marché est mise à disposition des employeurs et engendre ainsi la création d’emplois précaires auxquels l’individu doit seconformer sous peine d’être sanctionné ou exclu.

Ces travailleurs peuvent perdre des avantages essentiels qui leur étaient alloués en tant que non travailleurs (gratuité des transports en commun, avance sur frais médicaux,…) et se retrouvent confrontés à de nouveaux frais par leur mise à l’emploi (garde des enfants, habillement,…) pour retomber encore plus dans la précarité.

Le marché  dutravail tout entier est déstabilisé par l’émergence d’emplois « atypiques » (CDD, emplois intérimaires, temps partiel,…) à des salaires très bas et pour un retour assuré au chômage. Les individus doivent accepter n’importe quel emploi qui exige souvent une flexibilité accrue (au niveau du temps, de la tâche, de l’horaire, du lieu de travail par rapport au domicile,…) à des conditions salariales etsociales lamentables.

Par ailleurs on observe un « glissement » des chômeurs de longue durée sanctionnés vers l’Assistance car les conditions d’accès aux allocations de chômage sont devenues irréelles par rapport au marché du travail et l’atypisme de ces emplois (qui ne permettent pas un temps de travail suffisamment long pour y donner droit).

L’auteur nous interpelle sur le fait que cesnouvelles politiques sociales vont à l’encontre des droits sociaux fondamentaux universels ou nationaux du citoyen.

En effet, on assiste à une catégorisation entre travailleurs et non travailleurs et même entre non travailleurs eux-mêmes, tous soumis à un ensemble de contraintes et de formalités sous peine de « non droit ».

Or, s’il y a un non accès aux droits sociaux c’est un déni de l’Humanitéet des droits fondamentaux universels.

En outre, l’Etat se doit de nous garantir la liberté de travailler au lieu de mettre à disposition une main d’œuvre exploitable.



2eme article : KRZESLO E., « Existe-t-il une zone d’emploi à « risque social » ? », in revue TEF (Travail-Emploi-Formation) N°4/2003, pp 55-69


Cet article résume une recherche menée entre 1998 et 2001 dans six pays(Belgique, France, Royaume-Uni, Italie, Suède et Portugal) qui tend à nous démonter les effets pervers des politiques sociales sur le Marché du Travail qui ont créé une zone d’emploi dite à « risque social ».

L’étude nous montre que les politiques sociales mises en œuvre en Europe dans un contexte de récession économique, opèrent un retour archaïque au niveau du droit social et du travail par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exclusion sociale Minimas Sociaux
  • La france d'en bas
  • LA Chants d'en bas
  • La réforme des minima sociaux
  • Alimmentation des minimas sociaux
  • La création des 8 minimas sociaux
  • L'europe sociale
  • L'europe sociale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !