Vivre pour ne pas mourir

2070 mots 9 pages
La mort est, par définition, la fin et l'arrêt de la vie, qui elle même est le fait d'exister, d'être conscient de soi. Il est foncièrement paradoxal de vivre pour ne pas mourir puisque la mort est en quelque sorte constitutif de la vie, c'est une fin immanquable. Mais la mort est aussi cette négation de la vie, et lorsque l'homme y réfléchit, il ne peut s'imaginer réellement ce qu'est être mort. C'est pour cela qu'il met tant d'énergie à essayer de la vaincre et de la dépasser. Il est poussé par une énergie vitale qui lui donne la force de vivre et le fait vivre pour autre chose que sa lente descente vers la mort.
Ainsi, comment malgré une mort inévitable, l'homme arrive t il à dépasser sa finitude?
Comment vivre pour repousser sa mort? Comment est-il possible de vivre malgré la mort?
Enfin, est-il possible pendant notre vie de toucher à l'immortalité?

Dans un premier temps, l’homme se maintient en vie pour ne pas mourir. Il se maintient en bonne santé, en respectant les lois de la nature qui font que notre corps est faible et que nous ne sommes pas invincibles. On entend par là que, l’homme étant conscient de sa finitude, il vise à retarder sa mort en faisant durer son corps plus longtemps. Pour cela, il répond à ses besoins physiques, en se nourrissant, en dormant mais également en rendant son corps plus fort grâce au sport. Il tente par ces moyens d’avoir une certaine emprise sur sa vie. Pourquoi cherche-t-il à se maintenir en vie ? On peut en déduire que de la même façon qu’un animal est guidé par son instinct de survie, l’homme lutte durant sa vie pour subsister, pour continuer à être et pour faire perpétrer l’espèce humaine. Néanmoins, l’homme n’est pas qu’un animal qui passe sa vie à manger, boire et dormir. Mais pourquoi chercherait-il alors à fuir la mort si ce n’est par instinct ? Cela est dû au fait que la mort nous apparaît comme une négation de la vie au cœur de notre vie elle-même. Elle est angoissante, elle est

en relation

  • Mourir ou vivre
    1041 mots | 5 pages
  • Vivre et mourir
    69236 mots | 277 pages
  • Naître, vivre et mourir
    1060 mots | 5 pages
  • vivre et mourir en europe
    624 mots | 3 pages
  • vivre et mourir en Europe
    1597 mots | 7 pages
  • Vivre et mourir en Europe 2015
    4432 mots | 18 pages
  • « Vivre, c’est apprendre à mourir ».
    681 mots | 3 pages
  • Faut il vivre comme si nous devions jamais mourir ?
    1052 mots | 5 pages
  • Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir?
    730 mots | 3 pages
  • Faudrait-il vivre comme si ne devions jamais mourir ?
    1737 mots | 7 pages