Voir claire ; cest voir noir : constat

490 mots 2 pages
Intro
La raison a pour vocation de s’éveiller, et aussi beau que soit le rêve, vivre c’est ouvrir les yeux (Descartes : « car c’est proprement vivre les yeux fermés, sans tâcher de les ouvrir jamais, que de vivre sans philosopher »)

I) Voir claire ; c’est voir noir : constat
a) Réalité, condition du monde : situation économique, géopolitique (crise actuelle, pauvreté)

b) Passions humaines, condition de l’homme (Pascal, Rochefoucauld, Montaigne, pensée janséniste, Georges de la Tour, Sponde=la mort est la seule vérité, ne pas l’assumer par des divertissements)

c)Science : découverte de procédés d’approche ( scanner, osculations)

d) nuancer : voir claire, s’instruire peut ne pas être forcément douloureux :utopie, fables (placere i docere) : besoin de noir pour y voir clair ?

e)On peut voir noir et peindre en rose =agir (Roosevelt, Obama…Révolutions…)
- Ce qui nous permet de voir clair nous permet de remédier, nous empêche de -nous endormir sur nos lauriers : ironie, critique, force (Jankélévitch).
- Seule l’action menée avec lucidité aboutit à un résultat
- Mise en place d’instruments pour concevoir la fin : cheminement nécessaire pour aspirer à une existence plus digne
- Pessimisme sur la nature humaine, optimisme sur le devenir humain.

II) Aucun remède pour illuminer le monde= déception infinie : à quoi bon voir clair pour voir noir ? Autant ne rien voir…aveuglement, divertissement(Pascal)
 Peut-on voir clair dans le noir ?

a) Des critiques, railleries depuis la nuit des temps qui ne servent à rien(Corneille, pastiche, parodie, Molière, Beaumarchais(Figaro)) : hypocrisie qui se poursuit, si la Rochefoucauld est apprécié de notre époque c’est qu’on reconnait dans notre société les traits critiqués au sein de la sienne)
D’où vient le fait que nous exposions ainsi à la frustration en poursuivant le représentation d’une vie bonne et heureuse dont l’expérience montre qu’elle n’aura guère d’effet apaisant sur nos m urs ?

b) Sombrer

en relation

  • hyjhrh
    5040 mots | 21 pages
  • Camus
    5480 mots | 22 pages
  • stendhal
    37247 mots | 149 pages
  • Wurtz_Recit_poetique_dans_Contemplations 1
    10937 mots | 44 pages
  • l'oeuvre de Zola
    14157 mots | 57 pages
  • La conscience selon Descartes
    13410 mots | 54 pages
  • CALIGULA
    17430 mots | 70 pages
  • stat
    18017 mots | 73 pages
  • Madame Bovary
    4158 mots | 17 pages
  • gggfg
    8956 mots | 36 pages