Voiture éléctriques : avantages et inconvéniants

606 mots 3 pages
AVANTAGES :

La voiture électrique ne rejette évidemment aucun polluant dans l’atmosphère. C’est l’argument de base du véhicule. Et il est très séduisant.
- L’absence de pot d’échappement, de filtre à air ou à huile, de boîte de vitesses, d’embrayage, de bougies… font de la voiture électrique une automobile quasiment sans entretien.
- Elle est silencieuse, et ce, quelle que soit la vitesse de conduite. Un argument de taille pour la réduction des nuisances sonores.
- La conduite est très souple, sans à-coups.
- Une solution au problème du coût élevé des batteries est en train d’être développée par les constructeurs : le leasing. Un système de location qui permettra au client de disposer en permanence d’un produit en bon état, pour un prix raisonnable.

INCONVENIENTS :

- Le coût des batteries, justement, est un souci majeur : pour l’instant, il empêche purement et simplement une commercialisation rapide et générale du véhicule électrique.
- Second désagrément du même ordre : l’usure de ces batteries. Comme n’importe quelle pile, la batterie de la voiture électrique épuise ses capacités avec le temps et les recharges successives. Résultat : il faut la changer et prévoir donc une dépense supplémentaire.
- Aujourd’hui, il n’y a environ que 200 bornes de recharge dans toute la France, et une centaine se situent à Paris (Pour les trouver :www.paris.fr/portail/deplacements/Portal.lut).
Même si une voiture électrique peut se recharger sur toutes les prises 220 volts (16 ampères), la mise en place d’un véritable réseau de bornes est essentiel à son essor. Comme l’a annoncé Nicolas Sarkozy au Mondial de l’automobile de Paris (9 octobre 2008) en présentant son projet de voiture décarbonée : « Il faut équiper l’espace urbain et la voie publique, avec la création de bornes adaptées à un rechargement rapide. Il faudra que l’on puisse recharger à domicile ». Comment ne pas être d’accord ? En revanche, la suite fait défaut : « Chaque particulier devra s’organiser

en relation

  • Exposé energie renouvelable 3eme
    6070 mots | 25 pages
  • Droit fiscal
    11471 mots | 46 pages
  • Le keynésianisme : son application et sa remise en cause depuis les années 1930
    9254 mots | 38 pages
  • droit privé
    11862 mots | 48 pages
  • Principes fondamentaux du droit
    55959 mots | 224 pages