Voltaire - candide

362 mots 2 pages
Dans le roman le sous-titre « l’Optimisme » a différents sens. L’optimisme est d’une part la philosophie de Pangloss « que tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles. » Candide va mettre en question cette philosophie à cause de ses expériences lors de son voyage, qui démontrent le contraire. D’autre part, il y a les personnages du roman qui restent positifs (excepté de Martin) quoi qu’ils expérimentent (viols, blessés, morts, guerres, vols, …). 1. Les philosophes ont la fonction de donner des conseils à Candide mais ils provoquent aussi une attitude critique chez Candide. Ils le stimulent à la réflexion et la discussion. Une différence intéressante est que Martin est un vrai pessimiste (manichéen[1] ) et donc le total contraire de Pangloss, un partisan de l’optimisme. 2. On peut considérer Candide comme un roman de formation vu que Candide évolue au cours de l’histoire. Au début il est innocent et naïf et croit ce que dit Pangloss. Mais lors du roman il va être confronté au mal dans le monde et son opinion va évoluer. Il va mettre en question l’optimisme. 3. A la fin de l’histoire Candide conclu par « il faut cultiver son jardin ». Cette expression signifie travailler sans raisonner et sans vouloir tout savoir et comprendre. On retourne dans l’état d’origine, celui de l’homme au paradis. On est occupé à faire un travail physique (se nourrir) en non plus avec le mal dans le monde. Le travail est donc une solution au mal moral et au mal physique. A la fin de l’histoire, cette vie humble ne gêne pas Candide et ses amis. 4. Finalement on peut dire que Candide apprend à penser par soi-même. Au début du roman il était simple d’esprit et suivait les idées de Pangloss sans les mettre en question. Mais dès qu’il est jeté du château et commence son voyage, il va découvrir la vie réelle. Cela va le mettre à réfléchir, observer et donc à penser par soi-même. Il va déduire ses propres idées à l’aide de l’induction.
-----------------------
[1]

en relation

  • Candide voltaire
    1399 mots | 6 pages
  • Candide voltaire
    3858 mots | 16 pages
  • Candide de voltaire
    2884 mots | 12 pages
  • Candide de voltaire
    1736 mots | 7 pages
  • Voltaire et Candide
    2398 mots | 10 pages
  • Voltaire Candide
    1753 mots | 8 pages
  • Candide de Voltaire
    582 mots | 3 pages
  • Candide voltaire
    1160 mots | 5 pages
  • Candide, de voltaire.
    1250 mots | 5 pages
  • Candide de voltaire
    570 mots | 3 pages