voltaire dico philo

529 mots 3 pages
TEXTE 3 : VOLTAIRE (1694-1778), Dictionnaire philosophique, article « Guerre », 1764o

Ce texte, typique de l’esprit voltairien est doublement polémique : par le sujet qu’il traite et le ton employé. En effet, nulle raison dans le comportement des souverains belliqueux et de leurs troupes, manipulées au gré des caprices de ceux-ci.

1.

5.

10.

15.

20.

25.

30.

Un généalogiste prouve à un prince qu’il descend en droite ligne d’un comte dont les parents avaient fait un pacte de famille il y a trois ou quatre cents ans avec une maison1 dont la mémoire même ne subsiste plus. Cette maison avait des prétentions éloignées sur une province dont le dernier possesseur est mort d’apoplexie : le prince et son conseil concluent sans difficulté que cette province lui appartient de droit divin. Cette province, qui est à quelques centaines de lieues de lui, a beau protester qu’elle ne le connaît pas, qu’elle n’a nulle envie d’être gouvernée par lui, que, pour donner des lois aux gens, il faut au moins avoir leur consentement ; ces discours ne parviennent pas seulement aux oreilles du prince dont le droit est incontestable. Il trouve incontinent un grand nombre d’hommes qui n’ont rien à perdre ; il les habille d’un grand drapeau bleu à cent dix sous l’aune2, borde leurs chapeaux avec du gros fil blanc, les fait tourner à droite et à gauche, et marche à la gloire.
Les autres princes qui entendent parler de cette équipée y prennent part, chacun selon son pouvoir, et couvrent une petite étendue de pays de plus de meurtriers que Gengis Khan, Tamerlan, Bajazet3, n’en traînèrent à leur suite.
Des peuples assez éloignés entendent dire qu’on va se battre, et qu’il y a cinq ou six sous par jour à gagner pour eux, s’ils veulent être de la partie ; ils se divisent aussitôt en deux bandes comme des moissonneurs, et vont vendre leurs services à quiconque veut les employer.
Ces multitudes s’acharnent les uns contre les autres, non

en relation

  • Voltaire
    748 mots | 3 pages
  • Cours sur les lumières
    567 mots | 3 pages
  • Voltaire "torture"
    645 mots | 3 pages
  • Mouvement littéraires
    331 mots | 2 pages
  • Commentaire
    963 mots | 4 pages
  • Francais
    2046 mots | 9 pages
  • La révolution française
    2604 mots | 11 pages
  • Le besoin de l'art
    6439 mots | 26 pages
  • En quoi dans la grande création artistique, l'oeuvre transcende-t-elle son auteur?
    3063 mots | 13 pages
  • Auteurs 18 siècle
    17782 mots | 72 pages