Voltaire: femmes soyez soumises à vos maris

929 mots 4 pages
Texte 1 : « Femmes oyez soumises à vos maris »

Introduction
Voltaire, philosophe des lumières, s’est trouvé sur tous les fronts de la contestation (intolérance, guerre, torture, esclavage…), utilisant pour cela des genres variés d’écriture : essais, traités, contes philosophiques. Son recueil « Mélanges, pamphlets et œuvres polémiques », réunit un certain nombre de textes écrits entre 1759 et 1768 combattant les inégalités de la société de l’époque.
Dans l’extrait de « Femmes soyez soumises à vos maris », Voltaire aborde la question de l’inégalité des femmes vis-à-vis des hommes et de la dépendance des femmes à l’égard de leurs maris. L’extrait proposé rapporte un dialogue entre un abbé (l’abbé de Châteauneuf) et une femme de l’aristocratie (Mme de Grancey).
Cette anecdote est en faveur de l’indépendance de la femme, opposée à la soumission traditionnelle envers le mari. Nous verrons comment voltaire va mettre en scène les revendications de la maréchale de Grancey et exprimer le mécontentement de celle-ci.
Pour cela, nous nous intéresserons d’abord au portait que dresse Voltaire de la maréchale, ensuite nous analyserons la façon avec laquelle cette-dernière argumente pour faire passer sa vision personnelle de la condition féminine.

Portrait ironique d’une forte personnalité :

* Voltaire dessine le portrait d’une originale sous forme d’un récit de vie. * La maréchale de Grancey apparait d’abord comme une femme à la mode, une aristocrate menant une existence futile, cette futilité est soulignée à la ligne ½ * C’est une critique ironique de la vie facile des nobles et des plaisirs de la cour. * Cela dure pour elle depuis « 40 années ». * Pour cette femme élégante vivant dan la frivolité, il n’y a pas de place pour la culture dans sa vie, comme le montre l’accumulation « n’ayant jamais » * Toujours avec ironie, Voltaire présenta la conversion de la maréchale à la culture comme imposée par l’âge et par les contraintes de la

en relation

  • Voltaire, femmes soyez soumises à vos maris.
    1445 mots | 6 pages
  • Commentaire femmes soyez soumises a vos maris, de voltaire
    1637 mots | 7 pages
  • Analyse: "femmes soyez soumises à vos maris", Voltaire
    1808 mots | 8 pages
  • Commentaire voltaire femmes soyez soumise a vos maris
    1089 mots | 5 pages
  • Plan de commentaire : voltaire – « femmes, soyez soumises à vos maris »
    1858 mots | 8 pages
  • COMMENTAIRE SOLENN ANNALYTIQUE femmes soyez soumises à vos maris VOLTAIRE
    2346 mots | 10 pages
  • Commetaire de voltaire "femmes, soyez soumises à vos maris"er sou
    1973 mots | 8 pages
  • Lecture analytique sur un extrait de "femmes soyez soumises à vos maris" de voltaire
    336 mots | 2 pages
  • Commentaire
    1354 mots | 6 pages
  • Femmes soyez soumises a vos maris
    1460 mots | 6 pages