Voltaire traité sur la tolérance

Pages: 5 (1121 mots) Publié le: 12 novembre 2009
1. Nature du texte et insistances particulières
Un destinataire déclaré dès le début par une antithèse : ce n'est plus, aux hommes + c'est à TOI DIEU
Opposition entre imperfection, finitude, faiblesse de l'homme et puissance incommensurable de l'Etre éternel
pronoms : (demander) quelque chose OPPOSE à tout (donner)
faiblesse sociale :conditions disproportionnées
Expressions globales impitoyables qui renvoient l'homme au néant ou à peu de choses :
Vanité du monde terrestre dans deux périphrases satiriques
- petite parcelle d'un petit tas de la boue de ce monde
- quelques fragments arrondis d'un certain métal
la prière n'est qu'actions de grâce : TE célébrer, T'aimer, T'adorerPourquoi donc Voltaire pousse-t-il à l'extrême les différences entre les hommes et dieu, insiste-t-il tant sur ses faiblesses, sa vanité?
Est-ce vraiment une prière à Dieu qui en principe doit déjà parfaitement connaître les faiblesses de ses créatures?
la prière à Dieu = un moyen pour convaincre les hommes
Malgré la déclaration initiale "_ce n'est plus... c'est àTOI_", le texte est surtout destiné aux hommes
Voltaire s'en distingue ensuite : hommes, ceux qui, laissant donc entendre qu'il n'adopte pas un tel comportement
Passage de la simple prière à Dieu ( 1ère phrase) aux souhaits pour les hommes (2ème phrase)
La finitude de l'homme est génératrice de calamités, alors qu'elle devrait inviter à la TOLERANCE
Antithèsesentre différences => petites nuances (gradation decrescendo)
et l'hyperbole signaux de haine et de persécution
Le ton est ironique, acerbe (caustique), car l'homme se prévaut, se glorifie des nuances qui ne sont que faiblesses pour BRANDIR l'étendard et partir en guerre, en croisade.
STRATEGIE ARGUMENTATIVE
ridiculiser les prétextes de l'intolérance pour prouver son absurdité
Laprière laisse la place à la polémique, à la satire des comportement intolérants et fanatiques : Voltaire n'attaque pas les doctrines religieuses, mais raille les pratiques extérieures des "_ceux qui_", cherche à discréditer les différences absurdes dans les rites.
Dans l'ordre il envisage le décorum, le vêtement, le langage, les hommes d'Eglise
le décorum :
absurdité d'_allumer des ciergesen plein midi_
absurdité d'être intolérant envers ceux qui se contentent du soleil divin
le soleil est bien plus éclairant que le cierge, rapproche plus de dieu
l'ironie de "_se contentent_" traduit une réelle préférence de Voltaire !
le vêtement :
la toile blanche remplace le surplis catholique, la laine noire la robe du pasteur protestant, plus loin les habits teintsen rouge et en violet, les cardinaux d évêques
Remarquer

les synecdoques (matière pour vêtement), le participe teints (à commenter!)
- l'utilisation du verbe couvrent et de la préposition sous

le rapport peu logique entre les deux actions concrètes/spirituelles : couvrir / prier
le langage :
encore opposition entre
- le concret (contenant) : le jargon(péjoratif pour langage)
- le spirituel : t'adorer (commun à tous)
constantes périphrases pour faire ressortir le caractère grossier, matériel des rites et des comportements
3. Les remèdes
Il s'agit donc d'un dieu unique sans représentation précise, particulière, historique, pas de religion révélée. (cf article Théiste)
Il s'adresse aux hommes etcherche à leur montrer le ridicule de l'intolérance, qui s'intéresse à l'extérieur, qui peut devenir injustice, puis barbarie (Cf Calas).

2- Une argumentation progressive
A- L’intolérance religieuse
Voltaire utilise des métaphores pour confronter deux grandes religions monothéistes qui font du prosélytisme (propagande religieuse). Ainsi, le globe est apparenté à un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Traité sur la tolérance
  • Voltaire traite sur la tolerance
  • Traité sur la tolérance voltaire
  • Voltaire
  • Commentaire sur le traité de la tolérance de voltaire
  • Commentaire traité sur la tolèrance, voltaire
  • Traité sur la tolérance, voltaire
  • Traité sur la tolérance, voltaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !