Voltaire

2413 mots 10 pages
Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire, né le 21 novembre 1694[1] à Paris où il est mort le 30 mai 1778, est un écrivain et philosophe français. Il est admis à l'Académie française en 1746.
Mahomet ou le Fanatisme (1741) ŧdipe, 1718 Sémiramis 1748 L'ingénu, 1767

Le libéralisme

Dans la pensée du philosophe anglais John Locke, Voltaire trouve une doctrine qui s'adapte parfaitement à son idéal positif et utilitaire. John Locke apparaît comme le défenseur du libéralisme en affirmant que le pacte social ne supprime pas les droits naturels des individus. En outre, c'est l'expérience seule qui nous instruit ; tout ce qui la dépasse n'est qu'hypothèse ; le champ du certain coïncide avec celui de l'utile et du vérifiable. Voltaire tire de cette doctrine la ligne directrice de sa morale : la tâche de l'homme est de prendre en main sa destinée, d'améliorer sa condition, d'assurer, d'embellir sa vie par la science, l'industrie, les arts et par une bonne « police » des sociétés. Ainsi, la vie en commun ne serait pas possible sans une convention où chacun trouve son compte. Bien que s'exprimant par des lois particulières à chaque pays, la justice, qui assure cette convention, est universelle. Tous les hommes sont capables d'en concevoir l'idée, d'abord parce que tous sont des êtres plus ou moins raisonnables, ensuite parce qu'ils sont tous capables de comprendre que ce qui est utile à la société est utile à chacun. La vertu, « commerce de bienfaits », leur est dictée à la fois par le sentiment et par l'intérêt. Le rôle de la morale, selon Voltaire, est de nous enseigner les principes de cette « police » et de nous accoutumer à les respecter.

Le déisme

Étranger à tout esprit religieux, Voltaire se refuse cependant à l'athéisme d'un Diderot ou d'un d'Holbach. Il ne cessa de répéter son fameux distique : L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer Que cette horloge existe et n'ait point d'horloger.
Ainsi, selon Voltaire, l'ordre de l'univers

en relation

  • Voltaire
    661 mots | 3 pages
  • voltaire
    502 mots | 3 pages
  • Voltaire
    680 mots | 3 pages
  • Voltaire
    1194 mots | 5 pages
  • Voltaire
    1284 mots | 6 pages
  • Voltaire
    487 mots | 2 pages
  • Voltaire
    1055 mots | 5 pages
  • Voltaire
    2374 mots | 10 pages
  • Voltaire
    1046 mots | 5 pages
  • Voltaire
    1807 mots | 8 pages