Voltaire

717 mots 3 pages
Biographie de Voltaire

Prince de l'esprit et des idées philosophiques qu'il répand dans ses poèmes, ses contes, ses essais historiques et ses campagnes en faveur des victimes d'erreurs judiciaires, il reste un maître du récit vif et spirituel.

François-Marie Arrouet, dit Voltaire, était un philosophe et écrivain français. Il est né le 21 novembre 1694 à Paris. Il est originaire d'un milieu bourgeois puisque son père était notaire. Il fait de brillantes études chez les jésuites de Louis le Grand. Il néglige ses études de droit et part pour la Haye pour devenir secrétaire d'ambassade. Mais il est renvoyer à Paris parce qu'il tombe amoureux d'une jeune huguenote. Des vers et quelques mots de trop contre le Régent l'obligent à rester en province, puis provoquent son incarcération à la Bastille en 1717 (pendant 11 mois). C'est à ce moment là qu'il prend le pseudonyme de Voltaire. Une altercation avec le chevalier Rohan-Chabot le conduit à nouveau à la Bastille, puis le contraint à un exil de trois ans en Angleterre. Au contact des philosophes d'Outre-Manche où la liberté d'expression était alors plus grande qu'en France, il s'engage dans une philosophie réformatrice de la justice et de la société.

De retour en France, Voltaire poursuit sa carrière littéraire avec pour objectif la recherche de la vérité et de la faire connaître pour transformer la société. A Cirey, en Lorraine, il écrit des tragédies (« Zaïre », « La Mort de César », …) et, avec moins de succès, des comédies (« Nanine »). Il critique la guerre dans « L'Histoire de Charles XII » (1731) puis s'en prend aux dogmes chrétiens dans « Epîtres à Uranie » (1733) et au régime politique en France, basée sur le droit divin, dans « Lettres Philosophiques » (1734). Ce dernier ouvrage fit scandale et fut brûlé au pied du grand escalier du palais. Pour éviter d'être incarcéré une nouvelle fois, il trouve refuge chez Mme du Châtelet, avec qui il se lie. Elle devient alors sa bienfaitrice.

Des poèmes officiels

en relation

  • Voltaire
    661 mots | 3 pages
  • voltaire
    502 mots | 3 pages
  • Voltaire
    680 mots | 3 pages
  • Voltaire
    1194 mots | 5 pages
  • Voltaire
    487 mots | 2 pages
  • Voltaire
    955 mots | 4 pages
  • Voltaire
    607 mots | 3 pages
  • Voltaire
    779 mots | 4 pages
  • Voltaire
    1284 mots | 6 pages
  • Voltaire
    695 mots | 3 pages