Voltaire

532 mots 3 pages
La vie de Voltaire

Le véritable nom de Voltaire était François-Marie AROUET.

C’est le 21 novembre 1694, à Paris, qu’est né François-Marie AROUET. Il était un fils de notaire mais aussi l’aîné de trois enfants. Il appartenait à la bourgeoisie mais ne s’y plaisait pas vraiment, en effet il prétendra plus tard être le fils d’un poète: Monsieur de Rochebrune. C’est à l’âge de 7 ans qu’il perdit sa mère et à 28 ans qu’il perdit son père.
De 1704 à 1711, il suivit ces études dans un collège jésuite qui est aujourd’hui le lycée Louis-le-Grand à Paris. Durant ces études, il fera la connaissance des enfants de la haute aristocratie. En 1712, il commence des études de droit et devient par la suite clerc de procureur. Lors d’une mission diplomatique en Hollande en 1713, il se fait remarqué à cause d’une histoire d’amour. Une fois de retour à Paris, son père le menace d’une déportation à Saint Domingue. François-Marie commence alors à fréquenter les mondains épicuriens (recherche du bonheur individuel) et se penche vers la littérature, surtout les poésies satyriques. Il se retrouve, en 1717, enfermé à la Bastille pour s’en être pris au Régent Philippe d’Orléans. C’est durant l’année qui suivie qu’il prit le nom de Voltaire et qu’il écrivit la tragédie Œudipe Durant cette même année il est libéré et continu à fréquenter l’aristocratie. Suite à un problème avec le chevalier de Rohan, il est de nouveau embastillé en 1726 pendant deux semaines puis s’exile en Angleterre jusqu’en 1728. Durant ce séjour, il apprendra l’anglais, la liberté de penser ainsi que Shakespeare. Revenu en France, il devient riche grâce à des opérations financières. De 1733 à 1749, il se lie avec Madame du Châtelet et ce fut le plus grand amour de Voltaire. En 1745, il est nommé histographe de la cour et en 1746 il est enfin élu à l’Académie Française. En 1747 il est disgracié et se réfugie chez Madame du Châtelet. Cette dernière meurt en 1749 après un accouchement causé par sa liaison avec la poète

en relation

  • Voltaire
    661 mots | 3 pages
  • voltaire
    502 mots | 3 pages
  • Voltaire
    680 mots | 3 pages
  • Voltaire
    1194 mots | 5 pages
  • Voltaire
    487 mots | 2 pages
  • Voltaire
    955 mots | 4 pages
  • Voltaire
    607 mots | 3 pages
  • Voltaire
    779 mots | 4 pages
  • Voltaire
    1284 mots | 6 pages
  • Voltaire
    695 mots | 3 pages