voltaire

14700 mots 59 pages
II. Voltaire, philosophe déiste
• Contrairement à plusieurs des philosophes des Lumières, Voltaire n'est pas athée : il est déiste. Cela signifie qu'il croit qu'il existe un dieu-horloger, qui a créé le monde. Il l'exprime ainsi : « L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer / Que cette horloge existe et n'ait point d'horloger. »
• En revanche, Voltaire est un farouche adversaire du fanatisme religieux et de l'intolérance. Il dénonce les superstitions qui éloignent l'homme de la raison.
II. Voltaire, philosophe déiste
• Contrairement à plusieurs des philosophes des Lumières, Voltaire n'est pas athée : il est déiste. Cela signifie qu'il croit qu'il existe un dieu-horloger, qui a créé le monde. Il l'exprime ainsi : « L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer / Que cette horloge existe et n'ait point d'horloger. »
• En revanche, Voltaire est un farouche adversaire du fanatisme religieux et de l'intolérance. Il dénonce les superstitions qui éloignent l'homme de la raison.

• La censure royale est en effet impitoyable : la plupart des œuvres de Voltaire sont interdites, souvent même brûlées. Il est alors édité en Hollande ou en Suisse. Il s'installe finalement à Ferney, à 500 m de la frontière suisse, en 1758.

D’ailleurs, ce n’est pas le seul acte de bassesse dont on ait à charger sa mémoire. Il avait pour habitude de publier sous des noms supposés les pamphlets qui pouvaient être de nature à le compromettre. Louis XV lui-même, qui avait peu de valeur morale, n’eut pour cet homme que du mépris. II. Voltaire, philosophe déiste
• Contrairement à plusieurs des philosophes des Lumières, Voltaire n'est pas athée : il est déiste. Cela signifie qu'il croit qu'il existe un dieu-horloger, qui a créé le monde. Il l'exprime ainsi : « L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer / Que cette horloge existe et n'ait point d'horloger. »
•Voltaire est un farouche adversaire du fanatisme religieux et de l'intolérance. Il dénonce les superstitions qui éloignent

en relation

  • Voltaire
    661 mots | 3 pages
  • voltaire
    502 mots | 3 pages
  • Voltaire
    680 mots | 3 pages
  • Voltaire
    1194 mots | 5 pages
  • Voltaire
    487 mots | 2 pages
  • Voltaire
    955 mots | 4 pages
  • Voltaire
    607 mots | 3 pages
  • Voltaire
    779 mots | 4 pages
  • Voltaire
    1284 mots | 6 pages
  • Voltaire
    695 mots | 3 pages