Vote blanc

620 mots 3 pages
Se déplacer aux urnes pour exprimer un non-choix et se désintéresser de l'élection en ne se rendant pas au bureau de vote, ce n'est pas la même chose.

Or, en France, ces deux événements sont identiques du point de vue statistique : c'est l'abstention.

--------------------------------------------------------------------------------

Qu'est-ce que le vote blanc ?

Le vote blanc consiste pour un électeur à déposer dans l'urne un bulletin sans aucune mention de candidat et non à glisser une enveloppe vide dans l'urne (ce qui reviendrait à être comptabilisé dans les "votes nuls").

A cet égard, l'article L.66 du code électoral est très clair.
Extrait : ""ne doit pas être comptabilisé comme suffrages exprimés les bulletins blancs, les bulletins trouvés dans l'urne sans enveloppe, les enveloppes ne contenant aucun bulletin, les bulletins écrits sur du papier couleur, les bulletins avec des commentaires (...)"". Autrement dit, le vote nul est un vote non réglementaire.

Mais dans les deux cas, le vote est comptabilisé dans l'abstention !!!!

--------------------------------------------------------------------------------

Le vote blanc est connu mais pas reconnu

En l'assimilant à de l'abstention, le vote blanc n'est pas reconnu.

Le chiffre est connu puisque chaque bureau de vote doit comptabiliser les votes blancs, mais il n'est pas reconnu officiellement dans la mesure où il est mélangé avec l'abstention !!!!!!!

Si le vote blanc exprime une défiance à l'égard des candidats, il reconnaît la légitimité de l'élection.

Selon un sondage du CEVIPOF, 36% de ceux qui votent blanc le font car ils ne se reconnaissent pas dans les candidats et 35% le font car ils sont hostiles à la politique.

Il existe un « parti blanc » dont le seul objectif est de faire reconnaître le vote blanc aux élections.

En Europe, seul un pays reconnaît officiellement le vote blanc : la Suède.

Dans les autres pays du monde, le vote blanc n'est reconnu officiellement

en relation

  • Les différentes interprétations de l'abstention électorale
    1645 mots | 7 pages
  • TD N 4
    1211 mots | 5 pages
  • L'abstention
    1516 mots | 7 pages
  • J'abstention et ses causes
    1563 mots | 7 pages
  • Faut-il rendre le vote obligatoire ?
    2137 mots | 9 pages
  • l'Etranger Albert Camus
    528 mots | 3 pages
  • L'absention
    1206 mots | 5 pages
  • Le suffrage universel
    551 mots | 3 pages
  • Probabilité
    340 mots | 2 pages
  • Bulletin blanc
    555 mots | 3 pages