Vous vous demanderez dans quelle mesure la poésie permet le dépassement d'une epreuve

Pages: 5 (1189 mots) Publié le: 10 mars 2011
Dissertation
Vous vous demanderez dans quelle mesure la poésie permet le depassement d’une épreuve.Vous vous appuierez sur les textes du corpus, ceux que vous avez étudiés en classe, et sur vos lectures personelles.

Intro : hugo pour crier sa peine d’avoir perdu sa fille leopoldine, Du bellay pour dire sa nostalgie de la terre natale,Apollinaire pour conjurer sa disparition probable sur lefront…,nombreux sont les poètes qui se sont emparés de leur plume afin de relater leur expérience personelle douloureuse. « Dans quelle mesure la poèsie permet-elle le depassement d’une epreuve ? » La douleur du poète offre t’elle vraiment au poète la possibilité de sublimer sa souffrance ou est-elle necessairement un travestissement de l’expèrience vécue qui condamne le poète à l’universalité ?I.Certes, le poète peut sublimer sa peine dans ses vers
A) dire sa peine
Les vers retracent bien souvent la trajectoire biographique d’un poète. A l’instar de Musset qui affirmait «  frappe toi le cœur, c’est la qu’est la poèsie »,les poètes sortent leur plume pour chanter, crier, hurler, leur peine. Lire l’œuvre poètique hugolienne, c’est ainsi découvrir en filigrane les différentes épreuves quiont rytmé la vie du poète.En 1853, il oublie les chatiments, vaste et véhement requisitoire contre la nain qui a pris la tete de l’empire ; napoléon III. Hugo est alors en exil à jersey et, en «  proscrit »,en « banni », hurle sa haine de l’orgie impériale. Vaste «  banquet » qui convie a sa table des debauchés, l’empire spolie et «  tond(…)le peuple francais ». Trois ans plus tard, lescomptemplations paraissent. Ce recueil poètique relate une autre expérience douloureuse : celle de la perte, dix ans auparavant , de Leopoldine. Hugo, en pére dont le cœur ne peut se résoudre à cicatriser, crie sont accablement et le vide provoqué par l’absence eternelle. Dans « Demain, dès l’aube… », le poète projette une visite sur « la tombe » de sa fille ; il « marchera (…)les yeux fixés sur sespensées » », «  courbé » par le poids de la peine. Ainsi, les vers et le vécu sont etroitement mélés.La poésie permet donc au poète de dire une souffrance intime.
B)La poésie comme survie
Plus que de la dire, la poèsie permet à l’auteur de surmonter les épreuves s’il rencontre. L’écriture prend alors une fonction thérapeutique : il s’agit d’ecrire pour soulager son cœur, d’écrire pour guérir ladouleur. Du bellay, alors jeune poète ambitieux, décide de faire carrière a Rome. Mais les splendeurs romaines qui l’avait attiré n’étaient qu’illusions. Ainsi, il prend la plume pour dire son mal du pays. Dans le sonnet «  heureux qui comme Ulysse… » tiré des Regrets, il chante la beauté de son « petit village » et peint la « cheminée » fumante de sa chaumière angevine ainsi que son «  clos ».Dans sesvers, il ressuscite donc, avec présicion et minutie, un paysage familier afin de la faire revivre et de compenser son absence. La poèsie apparait comme un moyen de survie, l’ecriture se fait échappatoire. Elle n’est pas superflu mais besoin vital. Comme l’ecrit J.semprun, certains auteurs «  reviennent a la vie en écrivant ».
C)magnifier sa peine
Le poète dépasse egalement sa peine dans ses verscar l’ecriture poètique magnifie l’expérence vécue. Les vers disent en effet bellement les sentiments déchirants. Ainsi, Ronsard, au moment de la rédaction des amours vit une expérience amoureuse douloureuse. Epris de Cassandre Salviati, mariée a un riche banquier, il ne peut espérer conquérir et recevoir l’amour de cette femme. Cette expérience amoureuse lui inspire des vers qui transcendentl’expérience vécue. Cassandre Salviati se mut en cassandre mythologique et le poète n’hesite pas a s’assimiler à la figure toute puissante d’Apollon. La douleur est aussi magnifié car dites en des vers harmonieux et réguliers, qui gomment le déchirement du cœur. Ainsi, Ronsard use de décassylabes et de la forme fixe du sonnet pour, plus que crier, chanter sa peine. Des rimes signifiantes( « ...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Vous vous demanderez en quoi la poésie permet le dépassement d'une épreuve
  • Dans quelle mesure la poésie permet-elle le dépassement d'une épreuve?
  • Dissertation: dans quelle mesure la poesie permet-elle le depassement d’une epreuve ?
  • Dans quelle mesure la poésie permet-elle le dépassement d’une épreuve ?
  • dans quelle mesure la poesie permet le dépassement d'une epreuve
  • Dans quelle mesure la poésie permet-elle le dépassement des épreuves
  • La poésie permet t-elle le dépassement d'une épreuve
  • La poésie permet le dépassement d’une épreuve

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !