Voyage au bout de la nuit - céline - la colonisation

Pages: 7 (1624 mots) Publié le: 16 décembre 2012
Commentaire de texte
Voyage au bout de la Nuit – Céline « Sa négresse accroupie…en faire autant ».

Gaétan Picon dira du Voyage au bout de la nuit de Céline « l’un des cris les plus insoutenables que l’homme ait jamais poussé. ». Voyage au Bout de La Nuit est une œuvre de Louis-Ferdinand Céline, publiée en 1932 dans laquelle, le narrateur Ferdinand Bardamu raconte avec une lucidité noire laPremière Guerre Mondiale et dénonce l’absurdité de son époque. Céline fait parti des principaux romanciers du XXème, il apporte sa contribution à un profond renouvellement des formes de l’écriture par sa puissante imagination. Dès les premières lignes de l’œuvre, l’originalité de Céline se fait sentir, il fait entrer le lecteur dans un roman tout à fait original, qui vient bouleverser un certainconformisme de la littérature mais aussi des mœurs de la société des années 1930. Dans l’extrait que nous allons étudier, Ferdinand a été réformé et a accepté de partir travailler dans les colonies ; il arrive alors à Fort Gono où il rencontre le Directeur de la Compagnie Portuaire du Petit Congo pour laquelle il va travailler. La scène à laquelle le lecteur assiste relève d’une soumission totaledes Africains face aux colons. On peut alors se demander de quelle façon le narrateur manifeste-t-il sa prise de position face à la colonisation et à ces procédés ?

1) L’attitude du Directeur de la Compagnie Portuaire du Petit Congo : le narrateur pointe du doigt les responsables d’une colonisation qui frôle l’esclavagisme.

A) Une colonisation qui relève de l’esclavagisme voire duracisme

* noms donné aux africains « négresse/nègre » tandis que les Français sont appelés « blancs » il y a donc bien une différenciation du statut social au sein de ces colonies en fonction de la couleur de peau.
* utilisation de l’impératif et des phrases exclamatives lorsque le directeur s’adresse à la femme « Va-t’en boudin ! (…) Va ma chercher le boy ! Et puis de la glace en mêmetemps ! » ce qui montre l’autorité que le directeur exerce sur les gens à son service, mais surtout leur soumission.
* « Le boy » est à cette époque, d’après la définition suivante, « un domestique indigène au service d'un Européen dans les pays coloniaux ou ex-coloniaux d'Afrique noire ou d'Asie »
* Position physique de la « négresse » par rapport au directeur, on dit qu’elle est « accroupieprès de la table » tandis que l’on sait que le directeur lui est assis sur une chaise qui révèle bien une position sociale hiérarchique.

B) La violence du directeur, attitude prépondérante tout au long de l’extrait :

a) Violence verbale

* Insulte la femme de « boudin », aucun respect pour cette femme qu’il ne considère même pas comme une adulte.
* Autorité dans la façon deparler (impératif, phrases exclamatives) qui laisse entendre une façon violente de s’exprimer, presque des cris.
* Expression familière « me feront crever »
* Désignation des Africains « ces gens-là », expression qui est incorrecte, familière, qui laisse paraître un mépris certain.
* Une violence verbale à l’égard des Africains qu’il méprise, pour qui il n’a aucun respect, aucuneattention.

b) Violence physique du directeur

* Lorsque le boy arrive il le frappe « le reçut le boy, d’une formidable paire de gifles et de deux coups de pied dans le bas ventre qui sonnèrent. », il a tous les droits sur lui, on pourrait presque penser qu’il a droit de vie ou de mort sur son « boy ».
* « passez moi ma cravache et ma quinine » la cravache symbolise bien cetteviolence, les cravaches sont utilisés sur les animaux (les chevaux) de manière générale, mais ici elle est présente car elle est utilisée sur les Africains qui sont donc réduits à être considérés comme des animaux, des bêtes qui ne sont réduits qu’à un seul corps sans esprit, que le directeur déshumanise entièrement.

2) Une Afrique soumise

A) La présence des Africains n’est utile que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Voyage au bout de la nuit
  • Voyage au bout de la nuit, Céline
  • Voyage au bout de la nuit ( céline )
  • Céline, voyage au bout de la nuit
  • Céline, voyage au bout de la nuit
  • Voyage au bout de la nuit de céline
  • celine voyage au bout de la nuit
  • Céline Voyage au bout de la nuit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !