Voyage a l’ile de la reunion

Pages: 41 (10102 mots) Publié le: 10 janvier 2011
VOYAGE A L’ILE DE LA REUNION

(ÎLE BOURBON).

PAR M. L. SIMONIN.

1861. - TEXTE ET DESSINS INÉDITS.

I
SAINT-DENIS.

De Paris à Saint-Denis. - Premier aspect de la ville. - Le boulevard Doret. - La végétation des tropiques. - Le ruisseau des noirs. - La rivière de Saint-Denis. -Les danses de la place Candide. - La statue de Labourdonnais et la rue de Paris. - Le jardin du roi. -M. Richard. - La feuille de grenade et la fleur de bismuth. -M. Prudhomme, empailleur et voltairien.

De Paris â Saint-Denis, le chemin le plus court n'est pas toujours le plus agréable, et tandis que les uns prennent le chemin de fer du Nord, je pris celui de Paris à Lyon et. à la Méditerranée qui me conduisit jusqu'à Marseille. Il est vrai que tout chemin mène à Rome, et qu'aussi, ilfaut le dire, le Saint-Denis où je me dirigeais n'est pas cette sous-préfecture de la Seine, dernière demeure de nos rois, mais bien la capitale de file Bourbon aujourd'hui la Réunion. J'allais aux îles comme on dit à Paris quand on s'embarque pour les colonies lointaines.
Je partis de Marseille, le 28 février 1861, sur le paquebot anglais Valetta II y avait à bord toute une cargaison humaineen route vers Malte et l’Egypte. Le chemin de fer inter-maritime nous transporta d'Alexandrie au Caire et du Caire à Suez.
De Suez à Aden, sur la côte d'Arabie, d'Aden aux Seychelles, archipel jadis français, de là à file Maurice, notre ancienne île de France, dont la capitale s'appelle toujours Port-Louis et enfin de Port-Louis à Saint-Denis le vapeur anglais Nepaul nous promena commel'eût fait une locomotive, et le 28 mars au matin, je descendis sain et sauf dans la capitale de l’île de la Réunion.
En moins d'un mois, j'avais fait à peu près trois mille lieues ; je trouvais qu'il était temps de se reposer. Les Anglais peuvent avoir du confort chez eux, mais ils n'en ont guère sur leurs navires, et mes compagnons de route, pendant tout le temps de la traversée, appelèrentcomme moi de tous leurs vœux le jour désiré où des vapeurs français transporteront enfin les passagers de la mer des Indes.
Saint-Denis s'offrit à moi, coquette et parée, comme en un jour de fête. Les pluies qui venaient de tomber à torrents pendant les mois précédents, avaient singulièrement ranimé la végétation, sans toutefois rafraîchir l'air. J'étais passé d'un hémisphère à l'autre, et enéchange du froid glacial de Paris, je trouvais, en quelques jours à peine, toute la chaleur des tropiques. C'était là un de ces contrastes subits auxquels mes précédents voyages, d'un bout à l'autre de l'Amérique, m'avaient habitué, mais ce que je n'avais point vu encore, c'était une nature aussi resplendissante et surtout une ville aussi gracieuse que celle qui se déroulait à mes yeux.Pendant que le domestique lascar, Indien à la peau noire et tout vêtu de blanc, auquel je laissai le soin de mes bagages, se dirigeait vers l'hôtel d'Europe, je me promenai tranquillement par les rues. La fraîcheur du matin régnait encore, et les jardins, qui bordaient l'un et l'autre côté des trottoirs, répandaient autour de moi une ombre bienfaisante.
A travers la grille fermant les jardinssur la rue, le barreau, comme l'appellent les créoles, on apercevait la varangue, galerie ouverte autour de la maison. Un lustre de cristal qu'on allume le soir, et de vastes fauteuils de rotin où l'on se berce nonchalamment, forment l'ameublement du gracieux péristyle.
Cependant mon Indien était arrivé à l'hôtel où je ne tardai pas à le rejoindre. Je fis prévenir de mon arrivéel'excellent M. E. Crémazy, auquel j'étais recommandé, et il consentit à me donner une partie de son temps. Je visitai en sa compagnie les quartiers de la ville que je n'avais point encore parcourus : les rues sont larges, bien tracées et se croisent d'équerre. Autour de la ville est une promenade circulaire, le boulevard Doret, que de nombreuses voitures sillonnent dans l'après-midi. Dès que les rayons...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Voyage incentive a l'ile de la Réunion
  • Td voyage a la réunion
  • Voyage à l'ile maurice
  • Les risques naturels a l'ile de la réunion
  • L'ile de la réunion
  • L'île de la réunion
  • L'ile de la réunion
  • L'île de la réunion

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !