Vrd cours

Pages: 5 (1004 mots) Publié le: 13 juillet 2013
4.7.2. Terminologie:
Terrassement
Le terrain nu est n’est pas susceptible d’être capable de garantir la stabilité de la construction, autrement dit ce n’est pas le sol élu pour la conception géométrique du bâtiment mise en œuvre.
L’ensemble des modifications que subisse une surface de terre ayant comme objectif de la rendre apte à la construction est connu sous le nom du terrassement.4.7.3. Différentes phases des travaux de terrassement:
4.7.3.1. Phases :
a) Phase 1 : Préparation :
L’IGT effectue un levé plan côté du terrain, Pour avoir une idée globale sur le relief. Ensuite il effectue l’assemblage des documents nécessaires:
* Un plan contenant représentation du relief du terrain.
* plan de piquetage.
b) Phase 2 : Planification:
Après avoirélaboré des documents primordiaux, l’IGT doit prédire :
* Difficultés techniques.
* Qualité du sol à user pour les remblais.
* Le choix du matériel adéquat.
* Coût de revient.
c) Phase 3 : la réalisation:
Durant cette phase l’IGT vise essentiellement à :
* Installer les plates-formes des bâtiments.
* Etablir les chassées pour la voirie.

a) Cubature desterrassements :

* Définition :
Le calcul des volumes de remblais et/ou de déblais indispensables à la construction d’un ouvrage est appelé cubature.
Le calcules de ces volumes repose sur les éléments suivants :
* Surfaces des déblais et des remblais extraits des profils en travers.
* Distances entre profils en travers extraites des profils en long.

* Décapage de la terre végétale(nettoyage) :
Il est nécessaire de nettoyer le terrain avant de commencer les travaux de terrassement.
* Cubature des plates-formes :
Après le nettoyage du terrain naturel, la cote plate-forme étant fixée par le plan d’exécution, on doit réaliser cette plate-forme par :
* L’opération de déblaiement si elle est prévue au-dessous de terrain nu.
* L’opération de remblaiement si elleest prévue au-dessus de terrain naturel.
En générale, la plate-forme est réalisée par une opération mixte, déblai et remblai afin de :
* Ne pas créer des décrochements de niveau important ;
* Ne pas dépasser la hauteur du remblai autorisé ;
* S’arranger de telle manière à limiter au minimum les décrochements entre la chaussée et la plate-forme.

i) Calcul de la cote plate-forme :Selon les critères précédemment cités et afin de déterminer les cotes plate-forme, deux cas de figure se présentent :
1- Cas où la surface est carrée ou rectangulaire :

Ou bien Avec :
Sachant que :
 : L’altitude du sommet le plus haut de la plate-forme considérée.
 : L’altitude du sommet le plus bas de la plate-forme considérée.
2- Cas où le terrain est accidenté
Dans ce cas, lescourbes de niveau sont trop serrées, donc, la cote plate-forme est fixée de la manière suivante :

Avec :
 : La plus grande cote traversant la plate-forme.
 : La plus basse cote traversant la plate-forme.
Ou bien : Avec :


H : courbe traversant la plate-forme.
n : nombre de courbe traversant la plate-forme.
3- Cas des surfaces quelconques :

ii) Méthodesde calcul des cubatures :
1- Méthode de quadrillage :
Cette méthode consiste à tracer premièrement la courbe déblai-remblai = 0 et de partager dans un 2ème lieu, la surface considérée en surface élémentaire et ensuite à l’aide des interpolations.


On calcul la hauteur de chaque sommet par rapport à la plate-forme :


A la fin, il s’agit de calculer la différence de hauteurmoyenne pour chaque élément (), la surface et le volume V de ce dernier.



Le volume délai :
Volume remblai :


2- Méthode des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • cours vrd
  • Cours vrd
  • Cours vrd
  • VRD
  • Cour vrd
  • Cour vrd
  • Vrd tecnique
  • Rapport vrd

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !