Wafa

Pages: 10 (2314 mots) Publié le: 13 juillet 2012
PLAN

Introduction :

Première partie : Etude théorique de la démarche d’obtention d’ un crédit immobilier
I - Le secteur immobilier au Maroc
1-Le financement de l’immobilier.
2- Le diagnostic du marché actuel.
3- La concurrence.

II- L’offre et les conditions.
1- Les bénéficiaires
a- Pour les non clients de wafabank
b- Pour les clients de Wafabank.
2-L’objet du crédit.
3- Les quotités de financement.
4- Les taux d’intérêt.
a- Taux d’intérêt variable.
b- Taux d’intérêt révisable tous les cinq ans.
c- Taux fixe.
5- Les autres conditions.
6- Les frais.
7- La souplesse de l’offre.
III- La stratégie commerciale.
1- les objectifs stratégiques.
2- Les segments cibles.3- La stratégie de vente.
IV- La procédure du crédit :
1- Pour la clientèle Wafabank.
2- Pour la clientèle Wafabank Hors RME.
3- Les délais standards

Deuxième partie: Etude d’un cas :
Illustration de la démarche par l’étude d’un cas réel.


- Conclusion
- Annexes.




























Je dois une vive reconnaissance à toutepersonne qui de près ou de loin, a contribué à la rédaction de ce modeste rapport, particulièrement au directeur de l’agence Tanger Mly YOUSSEF M. BADDIR NOUREDDINE qui m’a accepté au sein de ses services.


Je remercie aussi Mlle. NAIT BOUHS NADIA «  chargée de la clientèle » qui m’a servi d’encadrant professionnel et m’a doté des documents contribuant à l’enrichissement de cetravail.


Ma profonde gratitude va aussi à mon encadrant pédagogique M. BELLAMHITOU MAHMOUD.
















Je dédie ce travail à :
Mes parents, mes frères et sœurs ainsi qu’à tous mes amis
Mes professeurs à l’ENCG de Tanger.





















































L’examen de l’actif d’une banque (emplois)fait ressortir, outre les immobilisations et divers comptes « interbancaires », plusieurs masses de financement accordés aux demandeurs de capitaux. On peut citer :

Les financement à court terme qui représentent des concours accordés principalement aux clientèles d’entreprises et de professionnels, en vue de couvrir un problème de trésorerie. Ils comprennent principalement les découverts (oufacilites de caisse), les ouvertures de crédits en compte courant.

Aussi, il y a les financements à moyen et long terme qui sont utilisés pour le financement des investissements des entreprises et des professionnels mais aussi des particuliers. Autrement dit, le financement de l’habitat ou de biens durables.
Et c’est ce qui fera l’objet de notre étude dans ce rapport.

Ainsi, nous commenceronsce travail, dans une première partie, par vous présenter une étude théorique de la démarche d’obtention des crédits immobiliers.

Par la suite, nous procéderons dans une seconde partie à une illustration de cette démarche par l’étude d’un cas réel.







PRESENTATION DE LA SOCIETE :


A – Historique :
← 1904 : La compagnie Française de Crédit et de Banque crée à travers safiliale algérienne, une succursale à Tanger sous le nom de « CACB ». A l’aube du protectorat, la CACB dote le Maroc de l’un de ses premiers outils financiers modernes.
← 1959 : Au lendemain de l’indépendance, la CACB constitue, avec ses 38 agences, le premier réseau bancaire du Maroc indépendant.
← 1964 : La Banque prend le nom de Compagnie Marocaine de Crédit et de Banque « CMCB ».
←1968 : Un important groupe marocain privé, dirigé par son président, feu My Ali Kettani, opère une importante prise de participation dans le capital de la banque et devient actionnaire majoritaire au côté de la Compagnie Financière de Suez.
← 1976 : Nomination de M.Abdelhak BENNANI à la Direction Générale de la banque, qui engage une dynamique nouvelle pour le développement de la banque....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Wafa
  • Wafa
  • Wafa
  • Wafa cash
  • Wafa immo
  • Wafa immobiler
  • assurance wafa
  • Tijari wafa

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !