Walaa

683 mots 3 pages
LA DÉMOCRATIE ATHÉNIENNE

1) Est-ce que la démocratie athénienne était une vraie démocratie pour les citoyens athéniens ?

L’ancêtre de notre système politique est né, il y a plusieurs années de cela, à Athènes. L’apparition de la démocratie à changer la vision du monde qu’avait l’homme. À l’époque, je crois que la démocratie athénienne était considérée en partie comme une véritable démocratie pour l’ensemble des Athéniens. D’abord, on doit considérer le fait que le peuple grec est passé par plusieurs systèmes politiques différents soit : monarchique, oligarchique, tyrannique et finalement, démocratique. Pour la première fois dans l’histoire des Grecs, le peuple, du moins une partie infime du peuple athénien, avait le droit de participer à la vie politique. Pour les Athéniens, c’était une véritable démocratie, puisqu’ils avaient, enfin, une certaine liberté d’expression engendrée par l’application de ce nouveau principe politique. Ensuite, en considérant que tout les citoyens pouvaient voter, on peut appeler cela une vraie démocratie. Certains diront ; en vérité, ce n’est pas tous qui avaient le droit de voter, puisque les Grecs excluaient les femmes, les esclaves, les marchants et autres. Cependant, pour eux, seul les hommes nés à Athènes de père et de mère athéniens étaient considérés comme citoyen. Finalement, en contre partie aux points de vues ci-dessus, je crois que la démocratie athénienne n’était pas considérée comme une vraie démocratie pour l’ensemble des athéniens. Certains citoyens, davantage les riches, ne voyaient pas la démocratie du même œil. Par la faute de celle-ci, ils perdaient de leur influence et de leur pouvoir, puisqu’ils étaient contraints de partager leur richesse avec le reste de la communauté. Les riches se sentaient, donc, persécutés, la démocratie leur étaient défavorable, alors que normalement une démocratie se doit d’être avantageuse pour l’ensemble des citoyens et non seulement pour une partie.

2) Est- ce que la

en relation

  • Walaa
    1198 mots | 5 pages
  • Le salafisme au maroc
    962 mots | 4 pages
  • Victoir
    13960 mots | 56 pages
  • Approche linguistique et exégetique pour la traduction de kai en puguli.
    25814 mots | 104 pages
  • Prix du pétrole
    18553 mots | 75 pages
  • Fithna
    36856 mots | 148 pages
  • palestine
    8722 mots | 35 pages
  • Le Maroc En Chiffres 2013 Version Fran Aise
    33650 mots | 135 pages