Wcms 112473

37488 mots 150 pages
La violence au travail

Education ouvrière 2003/4
Numéro 133

Sommaire

Editorial

V

Harcèlement moral, nouveau mal lié à l’organisation du travail, par Anne Renaut

1

Harcèlement sexuel: désamorcer la relation de pouvoir par la prévention, par Natacha David

7

La violence en milieu de travail est-elle une fatalité?, par Ahmed Khalef

13

Violence et recherche d’informations: le lot du journaliste, par Lee Woodyear

21

L’école devrait être un lieu de travail et d’apprentissage sûr, par Dominique Marlet et Frédérique Boni

27

Sous la menace des casseurs, par Samuel Grumiau

33

Il ne coûte rien d’investir dans la prévention de la violence au travail, par Lene Olsen

37

L’action syndicale face à la violence au travail, par Luc Demaret

43

«Nous ne devons pas tolérer cela»: la protection du personnel de santé britannique, par Adrian Hock

49

SOLVE: l’OIT s’attaque à la violence au travail, par David Gold et Joannah Caborn

55

Pour en finir avec le harcèlement: légiférer ou négocier?, par Ian Graham

61

Recueil de directives pratiques du BIT sur la violence au travail dans le secteur des services et moyens de combattre le phénomène, par Lene Olsen

69

III

Editorial

L

a violence a toujours été présente au travail et des millions de personnes en soufrent dans toutes les parties du monde. Ce que l’on sait du problème n’est peut-être même que la partie émergée d’un iceberg, tant il paraît évident que bien des incidents sont passés sous silence. Dans la plupart des pays, cette violence est aujourd’hui devenue intolérable.
La violence au travail peut prendre des formes diverses. Elle peut être physique, sous formes d’attaques ou de menaces. Elle peut aussi être psychologique s’exprimant par des brimades ou du harcèlement à caractère sexiste, sexuel ou raciste. Le harcèlement sexuel, un fléau dont sont principalement victimes les femmes, constitue l’une des atteintes à la dignité les plus offensantes et les plus avilissantes.
La violence peut provenir du

en relation