Wegagdbf

Pages: 2 (488 mots) Publié le: 6 avril 2013
Questions de Préparation n°1

Pierre Baudart

Les histoires enchassées

Dans le roman de Mme. de Lafayette, La Princesse de Clèves, il y a quatre histoires enchassées. Ce sontdes histoires qui sont "emboîtées dans un récit dit enchâssant". Ces courtes histoires sont inclues dans le récit principal et le narrateur est l'un des personnages de l'histoire. Ces récits enchasséesreflètent les problématiques du XVIIe siècle et des vices que présentent les grands personnages de l'époque.

La première histoire enchassée est celle que Mme. de Chartres raconte à sa fille àpropos de Diane de Poitiers pour l'avertir des dangers de l'amour et de la cour. Mlle. de Chartres souhaite en savoir plus sur les aventures de la Duchesse de Valentinois et demande donc à sa mère del'informer sur cette femme et sa relation avec le roi. Mme. de Chartes souligne dans ce récit enchassé non seuelement la puissance des passions mais également leur caractère changeant et versatile. Deplus, elle démontre à travers l'histoire de Diane de Poitiers que la cour est un lieu dangereux où l'on ne peut se fier aux apparences : c'est un avertissement moral.

Le deuxième récit emboitéest celui de Sancerre et de Mme. de Tournon. M. de Clèves raconte à sa nouvelle épouse la Princesse de Clèves que Mme. de Tournon 'était pas fidèle à Sancerre. M. de Clèves démontre l'hypocrisie deMme. de Tournon ainsi que son changement de comportement et sa duplicité. La Princesse de Clèves se rend compte des ravages et des dangers de la passion amoureuse et d'une jalousie trop intense. Danscette histoire enchassée ous pouvons, à la deuxième lecture, remarquer l'ironie de ce récit puisque la Princesse de Clèves avouera ses passions pour le Duc de Nemours, mais également un paradoxe entrecette héroine franche et sincère et Mme. de Tournon, héroine de la duplicité et de l'hypocrisie.

La troisième histoire emboitée est celle d'Anne de Boulen, deuxième femme d'Henri XVIII, roi...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !