Wirtschaft

Pages: 16 (3923 mots) Publié le: 12 mars 2011
CERNA WORKING PAPER SERIES

hal-00562678, version 1 - 3 Feb 2011

La politique de réhabilitation des bidonvilles à Mumbai Pierre-Noël Giraud & Paula Restrepo Working Paper 2011-01

Cerna, Centre d’économie industrielle MINES ParisTech 60, boulevard Saint Michel 75272 Paris Cedex 06 – France Tél. : 33 (1) 40 51 90 00 January 2011

1

La politique de réhabilitation des bidonvilles àMumbai
Pierre-Noël Giraud§ Paula Restrepo§

Résumé
Cet article décrit le « Slum Réhabilitation Scheme » (SRS), qui constitue principale politique de réhabilitation des bidonvilles à Mumbai (Inde). Le SRS est une politique innovante, comparée à celles mises en oeuvre dans d’autres villes émergentes, car elle permet de financer la totalité de la reconstruction des bidonvilles par le secteur privé enmettant en place un système d’incitations par des « Droits de Développement Supplémentaires » (DDS). Les promoteurs qui réhabilitent des bidonvilles sont compensés par des DDS qui leur permettent de construire plus de surface, sur le même terrain ou ailleurs selon les conditions, de vendre la surface additionnelle sur le marché immobilier et de financer ainsi la totalité des projets deréhabilitation. Dans ce système, ce sont les promoteurs privés qui choisissent les bidonvilles à réhabiliter, après accord des habitants. On examine quel sont ses effets sur l’évolution des densités dans la ville de cette logique du secteur privé et on identifie les problèmes de congestion d’infrastructures que cela peut poser.

hal-00562678, version 1 - 3 Feb 2011

Abstract
This article analyses theSlum Rehabilitation Scheme (SRS), principal slum policy of the city of Mumbai (India). Compared to other slum policies currently being implemented in emerging cities, the SRS is very original since it allows for the private sector to completely finance slum rehabilitation through the creation of an Additional Development Rights (ADR) program. Developers who rehabilitate slums are compensated withtransferable or in-situ ADRs which allow them to exceed common Floor Space Index regulations construct additional tenements and sell them in the traditional formal housing market. The profits made from the sale-component serve to finance the total cost of slum rehabilitation. This policy allows private developers to choose which slums to rehabilitate, having slum dwellers agreement, and has nospecific wards designated as ADRs generators or receptors. We examine the density evolutions at city level product of the SRS policy and identify some of the possible consequences on urban infrastructure of density evolutions.

§ CERNA, Mines ParisTech

2

Introduction
Selon les Nations Unies, chaque année la population urbaine mondiale augmente de 70 millions d’habitants soit l’équivalent de 7nouvelles mégapoles de 10 millions d’habitants. En 2015, il y aura au moins 550 villes de plus d’1 million d’habitants dans le monde. A partir du 2020, la quasi-totalité de la croissance démographique mondiale concernera les villes et 95% de la croissance démographique aura lieu dans les zones urbaines des pays en voie de développement et au moins la moitié de cette explosion démographiqueviendra gonfler les chiffres des communautés dites « informelles », c’est à dire vivant dans un habitat « illégal ». Ces projections prévoient qu’en 2030-2040 il y aura deux milliards d’habitants dans les bidonvilles et que la pauvreté urbaine pourrait atteindre de 45% à 50% de la population urbaine totale (UN-HABITAT, 2003). La ville de Mumbai (Bombay), mégapole et capitale commerciale et industriellede l’Inde reste malheureusement un bon exemple de l’urbanisation informelle. Avec 13 millions d’habitants, un espace restreint et des politiques d’usage des sol discutables, les prix de logements formels sont hors de portée de la plupart de ses habitants. Environ la moitié de sa population habite dans des bidonvilles, et connait des conditions sanitaires précaires tandis que ses dirigeants...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !