World war z

Pages: 516 (128885 mots) Publié le: 17 mars 2013
WORLD WAR Z Né en 1972 à New York, Max Brooks est le fils du célèbre Mel Brooks {La Folle Histoire de l'espace, Frankenstein junior...) et de l'actrice Anne Bancroft. Membre entre 2001 et 2003 de l'équipe créative du « Saturday Night Live », il a également joué dans plusieurs séries télévisées et prêté sa voix à des personnages d'animation (Batman, Justice League). Il vit aujourd'hui à LosAngeles.

Paru dans Le Livre de Poche : GUIDE DE SURVIE EN TERRITOIRE ZOMBIE

MAX BROOKS

World War Z
Une histoire orale de la Guerre des Zombies

TRADUIT DE L'ANGLAIS PAR PATRICK IMBERT

CALMANN-LÉVY
Titre original WORLD WAR Z Première publication: Three Rivers Press, New York, 2006.

© Max Brooks, 2006. © Calmann-Lévy, 2009, pour la traduction française. ISBN : 978-2-253-12990-5 -lre publication LGF

Pour Henry Michael Brooks, qui m'a donné l'envie de changer le monde

Introduction
On lui a donné toutes sortes de noms : la Crise, les Années noires, le Fléau rampant ; et d'autres plus modernes ou plus branchés, comme la Ze Guerre mondiale, voire la Première Guerre Z. A titre personnel, je n'aime pas beaucoup cette dernière appellation, dans la mesure où elleimplique une Seconde Guerre Z. Pour moi, cette tragédie reste avant tout la Guerre des Zombies, et si certains s'avisent à critiquer la rigueur scientifique de l'expression, je les mets au défi de trouver mieux pour désigner les créatures qui ont bien failli nous exterminer. Zombie. Un mot terrible, à la puissance d'évocation sans pareille, un mot capable de faire resurgir nos souvenirs les plus intimes,nos angoisses les plus profondes... Souvenirs et angoisses qui forment l'ossature du livre que vous tenez entre vos mains. Cette somme historique consacrée à la plus grande guerre de tous les temps doit sa genèse à un autre

genre de conflit - beaucoup moins important et bien plus personnel -, entre la responsable de la Commission post-traumatique des Nations unies (CPTNU) et moimême. Mesétudes préparatoires pour ladite Commission avaient pourtant démarré sous les meilleurs auspices : salaire confortable, accréditations multiples, traducteurs nombreux et disponibles (électroniques ou humains), petit - mais inestimable - transcripteur à activation vocale (un cadeau essentiel pour le plus lent dactylo du monde), autant de signes qui montraient bien à quel point on estimait mon travaildans les hautes sphères. Inutile, donc, de vous décrire ma stupéfaction quand j'ai appris que le rapport final en sabrait près de la moitié. « C'est beaucoup trop humain », m'a expliqué la responsable de la CPTNU lors d'une de nos nombreuses conversations « animées ». « Trop d'opinions personnelles, trop de sentimentalisme, tout ceci est hors sujet. Ce qu'il nous faut, ce sont des faits précis, desschémas clairs, débarrassés de tout pathos. » Et bien entendu, elle avait raison. Le document final devait compiler données brutes et explications détaillées, bref, un rapport officiel objectif qui

permettrait aux générations futures d'étudier les événements de cette décennie apocalyptique sans s'encombrer de « pathos ». Mais n'est-ce justement pas le « pathos » - le facteur humain - qui nousrelie si profondément au passé ? Les enfants de nos enfants préféreront-ils vraiment une chronologie statistique aride aux témoignages personnels et authentiques d'individus auxquels il est beaucoup plus facile de s'identifier ? En excluant le facteur humain, ne risque-ton pas de prendre trop de recul par rapport à une histoire qui pourrait un jour - Dieu nous en préserve- se répéter ? Et, aufinal, n'est-ce pas précisément le facteur humain qui nous différencie de cet ennemi que nous appelons « mort-vivant » à défaut d'autre chose ? Autant d'arguments passionnés que j'ai avancés à ma responsable, peut-être moins professionnellement qu'il n'aurait fallu, avant de conclure par un déchirant « On ne va tout de même pas jeter tout ça aux oubliettes ! ». « Qui vous a demandé de tout jeter ?...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse de récit du film World war z
  • war of world
  • World war two
  • 1St world war
  • world war 3, definition
  • World war i life in the trenches
  • The american world war ii economy and afterwar restructuration
  • Z&zz&z

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !