Yalta

2722 mots 11 pages
"Yalta, de l'échec au mythe" dans Le Monde (5 février 1985)
Du 4 au 11 février 1945, la Conférence de Yalta réunit Winston Churchill, Franklin D. Roosevelt et Joseph Staline qui doivent décider du sort de l'Europe. Quarante ans plus tard, André Fontaine remet en question la portée effective de la conférence dans un article publié le 5 février 1985 dans le quotidien français Le Monde. FONTAINE, André, Yalta, de l'échec au mythe: Il n'est pas de partage éternel, dans Le Monde. 05.02.1985, n° 12 447, p. 1; 3. © Le Monde http://www.ena.lu/yalta_echec_mythe_monde_fevrier_1985-1-1071

Légende:

Source: Copyright: URL:

www.ena.lu

Centre Virtuel de la Connaissance sur l'Europe (CVCE)

1/6

"Yalta, de l'échec au mythe" dans Le Monde (5 février 1985)

Yalta, de l’échec au mythe
Il n'est pas de partage éternel
Que reste-t-il de cette conférence de Crimée, improprement appelée de Yalta, puisqu’elle s’est déroulée en réalité dans la localité voisine de Livadia, dont on célèbre, ce 4 février, le quarantième anniversaire?

Rien, ou presque, si l’on prend en considération son objectif principal, un objectif que les participants, en s’en allant, s’imaginaient avoir pleinement atteint : le maintien, ad vitam aeternam, une fois la paix revenue, de l’entente des vainqueurs de l’Allemagne nazie. Tout, si, à la réalité d’un échec écrasant, on préfère la force incomparable du mythe. Bien que le contraire ait été cent fois, mille fois démontré, tout un chacun, simple citoyen ou chef d’Etat, persiste, et pas seulement en France, à croire que trois vieux messieurs, réunis au bord de la mer Noire, se sont partagé un beau matin le monde et que, pour quelque mystérieuse raison, leur accord a échappé à la règle qui voue d’habitude à la précarité les traités les plus solennels.

Or il en va des accords de Yalta comme des autres : l’encre en était à peine sèche qu’ils étaient déjà violés. Il n’est que d’entendre à ce propos le changement de ton de Churchill : « Je rapporte

en relation

  • Yalta
    20723 mots | 83 pages
  • Potsdam et yalta
    5562 mots | 23 pages
  • Conférence de yalta
    277 mots | 2 pages
  • La conférence de Yalta
    2611 mots | 11 pages
  • La conférence de yalta
    3520 mots | 15 pages
  • La conférence de yalta
    4142 mots | 17 pages
  • La conference de yalta
    304 mots | 2 pages
  • Corrigé les accords de yalta
    1562 mots | 7 pages
  • De yalta a potsdam
    914 mots | 4 pages
  • De Yalta à Potsdam
    2098 mots | 9 pages