yo salu

Pages: 40 (9831 mots) Publié le: 1 février 2014
Depuis l'indépendance, l'Algérie a lancé de grands projets économiques qui ont permis la mise en place d'une assise industrielle dense. Ce qui lui a permis de tirer profit de la rente pétrolière dont une bonne partie a été réinvestie dans les projets de développement économique.
Aux années 1980, l'économie algérienne a connu des difficultés importantes. En effet, le contre choc pétrolier de1986 a porté un coup dur à une économie quasiment rentière. C'est la période des plans anti-pénurie et de stabilisation. Aux débuts des années 1990, l'Algérie se rapproche des institutions de Bretton Woods en vue de conclure un premier accord d'ajustement structurel. Accord en vertu duquel, l'Algérie engage des réformes structurelles concrétisant ainsi le passage à l'économie de marché dont lesrésultats dépendent des mutations actuelles et futures de l'économie mondiale dans le contexte du libre échange et de la mondialisation.
Sommaire:
1 Histoire économique
1.1 Une économie planifiée
1.2 Crise et restructuration
1.3 Crise et privatisation
1.4 Passage à l’économie de marché
2 Secteurs économiques
2.1 Agriculture et pêche
2.2 Énergie
2.3 Industrie
2.3.1 Acier etmétallurgie
2.3.2 Armement
2.3.3 Aéronautique
2.3.4 Navale
2.3.5 Pharmaceutique
2.3.6 Agro-alimentaire
2.3.7 Industrie automobile
2.3.8 Bâtiment, travaux publics
2.3.9 Chimie
2.3.10 Industrie électrique et électronique
2.3.11 Télécommunication
2.3.12 Finances
2.4 Transports
2.4.1 Transport maritime
2.4.2 Transport aérien
2.4.3 Transport routier
2.4.4 Transport ferroviaire2.5 Éducation
2.5.1 Enseignement supérieur
2.6 Santé

Histoire économique
Une économie planifiée
La période 1962 – 1971 de l'économie algérienne est marquée principalement par la nationalisation des secteurs clés de l'économie et la création d'entreprises publiques ainsi que la mise en place d'un processus de planification centralisé. De ce fait une série de mesures ont étéentreprises dans le but de permettre à l'économie algérienne une extension au-delà du secteur des hydrocarbures qui représentait jusque-là, le secteur générateur des ressources financières pour l'Algérie.
En effet, l'État algérien a opté pour la nationalisation du secteur minier et bancaire (1966), la nationalisation du secteur de distribution des produits pétroliers (1967), le lancement du pré-plantriennal (1967 –1969) en vue de la mise en place des moyens matériels pour la réalisation des futurs plans, et la nationalisation du secteur amont des hydrocarbures (1971).
L'État visait à mettre en place une structure industrielle ainsi que le parachèvement des institutions publiques. Ainsi l'économie algérienne s'est caractérisée par une évolution importante du secteur public dans la ProductionIntérieur Brut (PIB) qui passe, selon le ministère des Finances, de 34,07% en 1969 à 65,42 % en 1978, l'investissement s'est multiplié par 15 durant la même période. Cette croissance est parfois constituée de 50% du PIB. Cela est dû au fait qu'en 1962 l'Algérie était principalement un pays agricole où l'industrie était peu développée et dés 1967, avec le pré-plan triennal, un modèle de croissancesocialiste a été mis en œuvre, il se caractérise par un développement autocentré, privilégiant les politiques de substitution à l'importation et la mise en valeur des hydrocarbures afin de disposer de ressources financières pour financer les grands projets l'investissement.
Les entreprises algériennes étaient chargées de réaliser les infrastructures dont elles avaient besoin pour leurdéveloppement et aider aussi les collectivités locales qui, à cette époque, disposaient de peu de moyens humains et matériels. En effet, le rôle de l'entreprise algérienne ne se limitait pas à une activité économique bien précise, créatrice de richesse. Une centaine d'entreprises publiques économiques (nationales) et 1200 entreprises publiques régionales et locales mises en place dans le cadre de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Salu
  • Salu
  • Salu
  • salu
  • Yo yo
  • Yo yo yo
  • yo man yo chouette
  • Yo joblo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !