Yourcenar comment wang fo fut sauvé

555 mots 3 pages
Comment Wang-Fô fut sauvé

INTRO & CCL

La nouvelle de M. Yourcenar, Comment Wang-Fô fut sauvé, qui emprunte à la fois au roman initiatique et au conte, voit l’univers vraisemblable mis en place glisser progressivement dans le merveilleux et l’irréalité, pour finalement produire une réflexion sur l’art et sur l’artiste à travers le personnage central de Wang-Fô.

DVLPT

La construction du texte donne l’image de l’errance de Wang-Fô et de Ling : s’ouvrant sur l’activité des deux personnages, il retrace ensuite l’enfance de Ling (l. 20-46), sa rencontre avec Wang-Fô (l. 47-114), ce qu’y s’en est suivit pour lui (l. 115), avant de passer à l’arrestation du peintre (l. 154-181). S’en suit une pause descriptive portant sur le palais impérial (l. 182-229), avec un effet de mimésis pour aider les lecteurs occidentaux à se représenter ces lieux exotiques peu connus.

Ensuite, dans le dialogue de l’empereur avec Wang-Fô, apparaît le récit de sa jeunesse et de sa découverte des toiles du peintre (l. 258-316), qui se construit parallèlement à celui de la jeunesse de Ling. En effet, les deux personnages eurent une jeunesse équivalente qui ne les destinait pas du tout à suivre Wang-Fô : tout deux proviennent d’un milieu élevé, riche, matérialiste, qui a dirigé leur existence ; au contraire de Wang-Fô qui dédaigne l’argent (l. 6) et se complait dans la pauvreté et l’errance. Les personnages de Ling et de l’empereur sont entièrement protégé par leurs parents et deviennent sédentaire, solitaire, coupé de tout et fermé sur eux-mêmes. Mais leur rencontre avec Wang-Fô les oppose. Ling accomplit cette transformation radicale (l. 81-85) : au père réel se substitue un père spirituelle, envers lequel il adopte une attitude d’humilité, de respect et de complète soumission (l. 13-19), typique des récits initiatiques. L’empereur, quant à lui, accuse Wang-Fô de l’avoir trompé : les représentation que celui-ci fait du monde ne coïncide pas avec la réalité, avec ses propres

en relation

  • Etudier
    2956 mots | 12 pages
  • Nouvelles orientales de marguerite yourcenar
    1260 mots | 6 pages
  • Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerck De Crayencour
    974 mots | 4 pages
  • Les nouvelles orientales
    1666 mots | 7 pages
  • sddsf
    1897 mots | 8 pages
  • Comment wang fo fut sauvé
    917 mots | 4 pages
  • Comment wang fô fut sauvé
    1146 mots | 5 pages
  • Dossier comment wang-fô fut sauvé
    1141 mots | 5 pages
  • École
    664 mots | 3 pages
  • Analyse de texte comment wang-fô fut sauvé
    342 mots | 2 pages