Youssef Baghdadi

844 mots 4 pages
Youssef Baghdadi, Président du Directoire de DAR ASSAFAA : « Je pense qu’en termes de finance islamique, le Maroc s’est inscrit dans un processus progressif et prometteur. »
0
By FM on 8 février 2015 A LA UNE
Conjoncture : Le 25 novembre, le projet de Loi n° 103-12 relatif aux établissements de crédit et organismes assimilés a été adopté à Rabat. Il définit le statut des banques islamiques au Maroc et précise les produits qui pourront y être commercialisés… Qu’en est-il aujourd’hui ?
Youssef Baghdadi : La Loi n° 103-12 a été publiée au Bulletin Officiel le 22 janvier 2015. Elle intègre un statut spécial de banques participatives habilitées à exercer toutes les activités d’une banque à l’exclusion de toute opération impliquant la perception et le versement d’intérêts, après avis conforme du Conseil Supérieur des Oulémas. Les circulaires d’application de Bank Al-Maghrib relatives au processus d’agrément, aux règles comptables et prudentielles ou encore aux schémas de fonctionnement des produits et à la conformité sont attendues pour les prochains mois. Les premiers agréments de banques participatives devraient suivre quelques mois plus tard.
Conjoncture : Si vous deviez expliquer la Finance Islamique simplement, ce serait comment ?
Youssef Baghdadi : Les principes universels de la finance islamique dite participative sont fondamentalement axés sur le respect de la conformité des produits et services aux préceptes du droit des affaires islamique plus communément connu sous le nom de Fiqh Al-Muamalat Al-Maliya.
Les 5 principales règles observées sont : l’interdiction de la pratique des intérêts ainsi que de toute forme de garantie de profit et ou du capital, l’interdiction de la spéculation, des échanges fictifs, du transfert du risque et de la titrisation de la dette, l’interdiction de toutes transactions non adossées à un actif tangible ou même sur des biens ou services immoraux ou illicites, l’interdiction du Gharar (incertitude élevée ou asymétrie

en relation

  • Projet de j2me
    3096 mots | 13 pages
  • Économie sociale et solidaire
    5096 mots | 21 pages
  • Cnia 2009
    23952 mots | 96 pages
  • Rapportannuel2009
    11306 mots | 46 pages
  • Cnia
    31682 mots | 127 pages
  • Lecence
    30374 mots | 122 pages
  • foire maghrebine
    7338 mots | 30 pages
  •  foire maghrebine
    8595 mots | 35 pages
  • Répertoire
    26409 mots | 106 pages
  • Iscae
    36798 mots | 148 pages