Zadig

1324 mots 6 pages
CHAPITRE XII — Le souper

Sétoc, qui ne pouvait se séparer de cet homme en qui habitait la sagesse, le mena à la grande foire de Bassora, où devaient se rendre les plus grands négociants de la terre habitable. Ce fut pour Zadig une consolation sensible de voir tant d’hommes de diverses contrées réunis dans la même place. Il lui paraissait que l’univers était une grande famille qui se rassemblait à Bassora. Il se trouva à table dès le second jour avec un Egyptien, un Indien gangaride, un habitant du Cathay, un Grec, un Celte, et plusieurs autres étrangers qui, dans leurs fréquents voyages vers le golfe Arabique, avaient appris assez d’arabe pour se faire entendre. L’Egyptien paraissait fort en colère. Quel abominable pays que Bassora ! disait-il ; on m’y refuse mille onces d’or sur le meilleur effet du monde. Comment donc, dit Sétoc, sur quel effet vous a-t-on refusé cette somme ? Sur le corps de ma tante, répondit l’Égyptien ; c’était la plus brave femme d’Egypte. Elle m’accompagnait toujours ; elle est morte en chemin ; j’en ai fait une des plus belles momies que nous ayons ; et je trouverais dans mon pays tout ce que je voudrais en la mettant en gage. Il est bien étrange qu’on ne veuille pas seulement me donner ici mille onces d’or sur un effet si solide. Tout en se courrouçant, il était prêt de manger d’une excellente poule bouillie, quand l’Indien, le prenant par la main, s’écria avec douleur : Ah ! qu’allez-vous faire ? Manger de cette poule, dit l’homme à la momie. Gardez-vous-en bien, dit le Gangaride ; il se pourrait faire que l’âme de la défunte fût passée dans le corps de cette poule, et vous ne voudriez pas vous exposer à manger votre tante. Faire cuire des poules, c’est outrager manifestement la nature. Que voulez-vous dire avec votre nature et vos poules ? reprit le colérique Egyptien ; nous adorons un bœuf, et nous en mangeons bien. Vous adorez un bœuf ! est-il possible ? dit l’homme du Gange. Il n’y a rien de si possible, repartit l’autre ; il y a

en relation

  • Zadig
    845 mots | 4 pages
  • Zadig
    523 mots | 3 pages
  • Zadig
    885 mots | 4 pages
  • Zadig
    624 mots | 3 pages
  • Zadig
    1058 mots | 5 pages
  • Zadig
    796 mots | 4 pages
  • zadig
    406 mots | 2 pages
  • Zadig
    443 mots | 2 pages
  • Zadig
    3547 mots | 15 pages
  • Zadig
    1436 mots | 6 pages