zafjkaz thsfbjkqlr bzklef

Pages: 4 (839 mots) Publié le: 4 novembre 2014
A comme Amour
L’amour constitue un thème privilégié et récurent de l’œuvre et de la réflexion baudelairiennes. Dans Les Fleurs du Mal , les poèmes inspirés par l’amour représentent la majeurepartie de « Spleen et Idéal » , se sentiment est l’objet de variations très complexes dans l’esprit du poète et que ce dernier a connu plusieurs liaisons. Dans tous les cas, l’amour est autant présentécomme un plaisir que comme un mal : même le sentiment romantique le plus pur contient une part de Mal en lui. À moins qu’il ne s’agisse du Mal lui-même… C’est aussi peut-être pour le poète une façoncomme une autre de se moquer de la société bourgeoise moralisatrice, un moyen de rébellion qui se retrouve même dans les femmes que Baudelaire a aimé : Marie Daubrun, l’actrice, Madame Sabatier, lademi-mondaine, et surtout Jeanne Duval, la métisse comédienne, sont toutes plus ou moins en marge de la société.

B comme Beauté
Le thème de la beauté est présent par tout dans le receuil desFleurs du Mal car Charles Baudelaire utilise beaucoups l'esthétique dans ses poèmes . Par exemple "Une charogne" , "Le Beu Navire" ou "Hymne de la Beauté" Baudelaire cherche à détacher la poésie de lamorale , il tente de tisser des liens entre le mal et la beauté . Le poète cherche donc a faire resortire de la laideur , la beauté .

C comme Chat
Charles Baudelaire accorde une grande importance auxchats , puisqu'il a écrit quatres poèmes dont le titre se rapporte a cet animal . Baudelaire utilise donc une métaphore pour comparer le chat à la femme , elle est representée par la sensualité ,l'ideal et le mystère du chat . Il utilise aussi les mythes égyptiens comme par exemple le spinx qui represente un chat sacré et mysterieu , tout comme la femme .

D comme Dandysme
Charles Baudelaire, un dandy , identifie le dandysme comme le dernier act d'héroisme possible , qui est la recherche de la distinction et de la noblesse . La sinification d'un dandy pourais donc etre un homme à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !