zidane

828 mots 4 pages
Les arbitres ne parlent jamais dans la presse. Surtout de leurs décisions litigieuses. Mais Horacio Elizondo n’est plus vraiment un arbitre, il est retraité du sifflet. The Blizzard, ce n’est pas vraiment la presse : c’est une revue anglophone qui accorde beaucoup de place et de temps à ses sujets. Et l’expulsion de Zidane en finale de la Coupe du monde 2006, c’est plus qu’une décision litigieuse : un événement commenté en mondio-vision pendant des jours et des jours. C’est une décision logique sur le plan des règles, mais contestée sur les conditions de sa maturation.

Horacio Elizondo reconnaît aujourd’hui qu’il “n’a rien vu” du coup de boule de Zidane à Materrazzi. Mais il a quand même décidé de sortir le rouge. Comment ? Pourquoi ? L’Argentin lève le voile dans un entretien dont le site internet du Blizzard a révélé un extrait. A chaud, Raymond Domenech avait ironisé sur l’intrusion de l’arbitrage vidéo, pour la première fois de l’histoire du football, convaincu que le quatrième arbitre avait orienté la décision avec son écran de contrôle. Elizondo confirme que le quatrième arbitre a été l’homme qui l’a guidé vers l’expulsion alors que l'arbitre en chef regardait le jeu devant lui, mais il n'accorde pas de crédit à la thèse de la vidéo.
Du match, on retiendra peu de choses, sinon le pénalty magnifique par lequel Zinedine Zidane ouvre le score en faveur de la France, dans les premières minutes de la rencontre, et la tête de Materazzi qui égalise sur corner quelques minutes plus tard, alors que les joueurs italiens font peser une pression terrible sur la défense française.

On retiendra peu de choses, sinon la qualité des deux équipes, l’excellente défense de Lilian Thuram, la pugnacité retrouvée de l’équipe de France en deuxième période et pendant les 30 minutes de temps additionnel... Qui ne suffiront pas à permettre aux Bleus de prendre l’avantage.

D’où une fin de match à grand suspense, les tirs aux buts parvenant à départager les deux équipes

en relation

  • Zidan
    586 mots | 3 pages
  • Zidane
    352 mots | 2 pages
  • Zidane
    3020 mots | 13 pages
  • Zidane
    362 mots | 2 pages
  • Zidane
    9260 mots | 38 pages
  • Zidane
    4144 mots | 17 pages
  • Zidane
    2556 mots | 11 pages
  • Zidane
    316 mots | 2 pages
  • Zidane
    308 mots | 2 pages
  • zidane
    452 mots | 2 pages