Zola bête humaine

2043 mots 9 pages
La Bête humaine est un roman d'Émile Zola publié en 1890, le dix-septième volume de la série Les Rougon-Macquart. L'histoire évoque le monde du chemin de fer et se déroule tout au long de la ligne Paris-Le Havre. On a coutume de dire qu'elle comporte deux héros : d'une part le mécanicien Jacques Lantier et de l'autre sa locomotive, la Lison, que Lantier aime plus qu'une femme. Outre son aspect documentaire, La Bête humaine est un roman noir, sorte de thriller du XIXe siècle ; c'est aussi un roman sur l'hérédité, Jacques souffrant d'une folie homicide que Zola rattache à l'alcoolisme des Macquart.
Il est en effet le fils de Gervaise Macquart et d'Auguste Lantier (voir L'Assommoir). Il éprouve depuis l'enfance des douleurs qui lui traversent le crâne. Ces douleurs continuent à la puberté, s'accompagnant de pulsions meurtrières auxquelles il n'arrivera jamais à échapper vraiment : le désir physique d'une femme s'accompagne chez lui d'un irrésistible besoin de la tuer. Sur le point de posséder sa cousine Flore, il préfère fuir, car il s'apprêtait à la tuer. Plus tard, il parvient néanmoins à devenir l'amant de Séverine Roubaud et se croit guéri. Mais un jour, la bête reprend le dessus sur lui et il finit par massacrer sa maîtresse.

Le titre du roman suggère la violence et la bestialité. La métaphore animale est centrale dans le texte et caractérise la plupart des personnages. Roubaud tue Grandmorin par jalousie ; lui-même avait violé la jeune Louisette. Il est qualifié de « cochon » lorsque Roubaud l’égorge. Cabuche est un vagabond quelque peu demeuré. « Bête violente », il a déjà été meurtrier. Misard, le garde-

Chapitre 1 : Roubaud est un sous-chef de gare au Havre. Au début du roman, il est à Paris, suite à une convocation. Il attend le retour de sa compagne, Séverine, qui en a profité pour effectuer des achats dans Paris. Afin de tuer le temps, Roubaud observe, depuis l'appartement prêté par la compagnie, impasse d'Amsterdam, le trafic de la gare St-Lazare.

en relation

  • Zola la bête humaine 
    2784 mots | 12 pages
  • La bête humaine, zola
    447 mots | 2 pages
  • La bête humaine, zola
    452 mots | 2 pages
  • zola la bete humaine
    1133 mots | 5 pages
  • Zola - la bete humaine
    941 mots | 4 pages
  • Zola, la bête humaine
    467 mots | 2 pages
  • La bête humaine zola
    3683 mots | 15 pages
  • Zola, bête humaine
    792 mots | 4 pages
  • Zola, la Bête Humaine
    1036 mots | 5 pages
  • Zola - la bête humaine
    465 mots | 2 pages