Zola - l’œuvre (chapitre viii)

Pages: 13 (3167 mots) Publié le: 31 mars 2011
Zola - L’œuvre (chapitre VIII)

1. Introduction
2. Résumé
3. Personnages
4. Lieux
5. Parties
6. Thèmes

· L’art L’art et l’amour
L’art et la société
Zola et les peintres
La nouvelle vision des artistes (en réaction avec les académies)

· L’amour de Claude pour l’art
de Christine pour Claude
de Christine et Claude pour Jacques

· La pauvreté condition des artistes
Argent /-> mariage, condition de Christine

· La femme sa condition
sa soumission
amour maternel ou amante
Inspiratrice ou aimée
· Naturalisme

7. Conclusion



1) Introduction

Nous allons analyser le chapitre huit, qui marque le retour a Paris de Claude et sa famille dans son atelier. On peut tirer les grandes lignes de ce chapitre, comme étant le triomphe de l’art sur la femme,Christine. En effet, l’importance de la création artistique malgré les multiples échecs, primera sur l’amour que porte pour sa future femme et son fils.

2) Résumé

Le début du chapitre pose le décor : Claude, Christine et Jacques viennent de s’installer Rue Douai, dans un petit atelier. Ce nouveau cadre de vie excite Claude, l’enthousiasme, il se sent une seconde jeunesse et retrouve une rage detravail, redécouvre Paris avec des yeux nouveaux.
Le moment lui parait donc propice à pouvoir atteindre le succès tant recherché, à pouvoir explorer une vision nouvelle de la peinture, différente de celle enseignée dans les Académies. Il est nourri d’une passion nouvelle, d’espoir, et recroit en son génie. Il se lance donc, corps et âme dans la création, avec fougue, facilité, équilibre et trouvesatisfaction, contentement dans ce qu’il produit.
« Durant trois années, Claude lutta sans faiblir, fouetté par les échecs, n’abandonnant rien de ses idées, marchand droit devant lui, avec la rudesse de la foi ».
La première année, pendant les neiges de décembre, il crée une œuvre « brutale », représentant la misère, la pauvreté urbaine. Même s’il sait pertinemment qu’elle ne sera pas reçue auJury, il souhaite la présenter afin non seulement de lui prouver qu’il est dans son tort, mais également conscient de l’impact du Salon sur la vie d’un artiste qui, grâce à lui, peut se révéler d’un coup.
La deuxième année, Claude cherche une opposition à sa précédente toile, et aboutit à un tableau plus doux, moins rude. Il peint, au mois de mai, un bout du square des Batignolles des petitsbourgeois du quartier regardant des enfants jouant dans un bac à sable. Ses amis crient au chef d’œuvre, mais sa toile est à nouveau refusée au Jury et Claude, pris d’une violente colère, s’emporte contre son tableau qu’il juge « menteur, déshonnête, exécrable » et va même jusqu’à le lacérer à l’aide d’un couteau.
La troisième année, Claude entame une œuvre de révolte, cherche à représenter lalumière, le plein soleil éblouissant, la chaleur brûlante telle une terre d’Afrique. Il compose une étude nouvelle de la lumière, de sa décomposition, de par une observation très exacte, différente des habitudes de l’œil. Le tableau est terrible, les amis sont gênés, inquiets, ne voient que le martyre comme aboutissement, mais lui prodiguent tout de même de nombreux éloges. A nouveau le tableau est refuséet Claude, s’écrie, douloureusement :
- Allons ! C’est entendu… j’en crèverai !
Peu à peu donc, Claude retombe dans ses doutes, ses toiles sont incomplètes, il ressent une certaine impuissance, une souffrance de ne jamais se donner en entier, de ne pas pouvoir corriger les imperfections car, à force de retravailler, il gâche tout.
Christine, elle, souffre également de la situation, à chaquetableau refusé elle montre une douleur plus vive, blessée dans son amour-propre de femme, dans un certain orgueil du succès. Elle se sent de plus en plus seule, triste, fatiguée, vieille face à cette situation, et à la fois pleine de pitié pour l’homme qu’elle aime.
« L’amertume du peintre l’aigrissait aussi, elle épousait ses passions, identifiées à ses goûts, défendant sa peinture qui était...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Zola chapitre viii
  • Zola, l'oeuvre ; chapitre ix
  • Commentaire de l'oeuvre, emile zola, chapitre 8, 1885
  • Commentaire composé sur un passage du chapitre ix de l'oeuvre de zola
  • Lecture analytique de l'oeuvre de zola, chapitre xii
  • Chapitre VIII
  • L'oeuvre de zola
  • Zola l'oeuvre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !