Zola

Pages: 13 (3007 mots) Publié le: 28 février 2013
­Dès sa prime jeunesse, Émile Zola est passionné par la littérature. Il accumule les lectures et conçoit très tôt le projet d'écrire à titre professionnel. Il considère dès son plus jeune âge l'écriture comme sa véritable vocation. En sixième, il rédige déjà un roman sur les croisades. Ses amis d'enfance Paul Cézanne et Jean-Baptiste Baille sont ses premiers lecteurs. Il leur affirme plusieursfois, dans ses échanges épistolaires, qu'il sera un jour un écrivain reconnu.
Paul Cézanne qui reste son ami proche jusqu'en 1886.
Il est aussi influencé par des auteurs contemporains, comme Jules Michelet, source de ses inspirations scientifiques et médicales.
C'est une période où le jeune homme s'éveille à la vie sentimentale. Le premier amour de Zola s'appelle Berthe. Le jeune homme lasurnomme lui-même « une fille à parties », une prostituée dont il s'est entiché pendant l'hiver 1860-1861. Il conçoit le projet de « la sortir du ruisseau », en essayant de lui redonner goût au travail, mais cet idéalisme se heurte aux dures réalités des bas quartiers parisiens. Il tire toutefois de cet échec la substance de son premier roman, La confession de Claude.
Il parvient à entrer en contactavec Louis Hachette, qui l'embauche comme commis dans sa librairie le 1er mars 1862.

Travaillant avec acharnement pendant ses loisirs, il parvient à faire publier ses premiers articles et son premier livre, édité par Hetzel : Les Contes à Ninon.
Dès 1863, Zola collabore épisodiquement, puis régulièrement à partir de 1866 aux rubriques de critique littéraire et artistique de différents journaux.Il fait ses débuts véritables dans des journaux du Nord de la France, opposants du Second Empire.
Zola met à profit sa connaissance des mondes littéraire et artistique pour rédiger des articles de critique, ce qui lui réussit.
Il maîtrise parfaitement ses interventions journalistiques, utilisant la presse comme un outil de promotion de son œuvre littéraire

Thérèse Raquin est le troisièmeroman de l'écrivain français Émile Zola publié en 1867.

a partir de 1858, Zola s’établit à Paris ; après deux échecs au baccalauréat « à cause du français », il mène une vie incertaine : « être pauvre à Paris, c’est être pauvre deux fois », dit le narrateur de la Curée. Il entre finalement aux éditions Hachette où il travaille, du 1er mars 1862 au 31 janvier 1866, comme commis puis comme chef dela publicité. Quand il s’attelle à son œuvre majeure, les Rougon-Macquart (le titre complet, les Rougon-Macquart, histoire naturelle et sociale d’une famille sous le second Empire, est un parfait résumé de son projet), Zola a ainsi acquis une longue pratique de l’écriture et une certaine familiarité avec les milieux intellectuels. Au sein de la librairie Hachette, il a vu fonctionner de l’intérieurune entreprise commerciale moderne, expérience qu’il transpose à plusieurs reprises dans ses romans. Ses fonctions l’ont de surcroît mis en rapport avec quelques-unes des plus illustres figures intellectuelles de l’époque (Guizot, Lamartine, Michelet, Littré, Sainte-Beuve), sans l’empêcher d’écrire lui-même.
Outre des centaines de vers, et quelques tentatives théâtrales, il compose à cetteépoque plusieurs textes en prose très variés, allant du conte de fées à la satire politique en passant par la « chose vue » et le récit à finalité morale. Il réussit à publier en novembre 1864 un petit recueil de contes, les Contes à Ninon, qui rencontre un accueil favorable. Parallèlement, il collabore à différents journaux (le Petit Journal, le Salut public de Lyon), ce qui lui donne notammentl’occasion, en 1865, de défendre avec fougue le premier roman naturaliste des frères Goncourt, Germinie Lacerteux : « Germinie Lacerteux, dit-il, est une date. Le livre fait entrer le peuple dans le roman. Pour la première fois, le héros en casquette et l’héroïne en bonnet de linge y sont étudiés par des écrivains d’observation et de style ».
En 1865, il rencontre celle qui va devenir sa femme:...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • zola
  • Zola
  • Zola
  • Zola
  • Zola
  • Zola
  • Zola
  • zola

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !