zola

1150 mots 5 pages
Le corpus est constitué d'un extrait d'un roman mémoires (Diderot) et de trois extraits de romans (Zola, Robbe-Grillet et Balzac). Diderot appartient au mouvement des Lumières, Balzac au réalisme, Zola au naturalisme et Robbe-Grillet au Nouveau Roman. Les personnages ou objet évoqués par les auteurs dans leur roman font partis de leur quotidien. On retrouve en effet une illusion réaliste commune. Zola évoque un objet de son quotidien tandis que les trois autres (Diderot, Balzac et Robbe-Grillet)évoquent des personnages. Les extraits ont cependant des thèmes très différents: l'alcoolisme(Zola), l'avarice(Balzac), la folie(Diderot) et la jalousie(Robbe-Grillet). Le chapeau en italique (Diderot et Zola) précise la situation de l'extrait dans le roman.

Ces personnages, et l’objet pour Zola, apparaissent dans un cadre réaliste dépeignant leur univers quotidien. Balzac le représente à travers le physique, la morale et le mode vestimentaire de Grandet qu'il décrit comme un homme avec "une grande croyance en soi que donne l’habitude d’avoir toujours réussi dans ses entreprises"(l. 15-16). Zola le représente à travers le travail de l'alambic et compare celui-ci à la «besogne de nuit faîte en plein jour, par un travailleur morne, puissant et muet»(l. 11). Diderot

en relation

  • Zola
    2470 mots | 10 pages
  • Zola
    727 mots | 3 pages
  • Zola
    3801 mots | 16 pages
  • Zola
    8653 mots | 35 pages
  • Zola
    967 mots | 4 pages
  • Zola
    486 mots | 2 pages
  • Zola
    322 mots | 2 pages
  • Zola
    5576 mots | 23 pages
  • Zola
    597 mots | 3 pages
  • Zola
    937 mots | 4 pages