Zola

2692 mots 11 pages
Le monde d’Aristide Saccard est celui de l’hôtel du Parc Monceau dont la couleur prédominante est l’or

Saccard étale sa fortune sans retenue et entend en profiter
Monceau est donc le paradis des plaisirs mondains, de la luxure, de la dépravation morale et de la « vie à outrance »
Enfin, l’hôtel Saccard est un espace politique, celui où se montrent les soutiens de l’Empire, ses ministres et ses notables

L’hôtel Béraud du Châtel
Appartenant au père de Renée, l’hôtel Béraud est l’exact contrepoint de l’hôtel Saccard

La couleur de cet hôtel particulier est le noir qui revêt plusieurs connotations symboliques : les murs dégagent une « gravité noire », la bâtisse aux allures de cloître une lueur « noirâtre ». Le noir est la couleur de l’austérité : tout chez les Béraud du Châtel respire la droiture. L’hôtel est ainsi perpétuellement « silencieux ». Le père de Renée vit en solitaire, retiré du monde.
L’hôtel Béraud inspire donc une crainte religieuse
Le noir, c’est aussi la couleur de l’ancien. A cet égard, l’hôtel Béraud, situé sur l’Île Saint-Louis, reste à l’écart des travaux haussmanniens, des transformations et de la nouveauté

Le temps
Le Second Empire
Le 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte s’empare du pouvoir par un coup d’Etat. Prenant le nom de Napoléon III, il instaure le Second Empire. Comme l’a relaté Zola dans le premier volume des Rougon-Macquart, La Fortune des Rougon, et avant lui Hugo dans Les Châtiments, l’armée prend place dans les rues et en expulse le peuple, à Paris comme en province. Les libertés disparaissent et l’idéal républicain s’effondre. Le Second Empire est donc en place quand commence La Curée

Les personnages
Saccard ou « la note de l’or »
Avec Renée, Saccard est le personnage principal de La Curée. Présent à chaque chapitre, son portrait physique est succinct : « petit, laid, noirâtre », la « mine chafouine » et les « jambes grêles » dessinent grossièrement un portrait peu flatteur. Du point de vue moral,

en relation

  • Zola
    2470 mots | 10 pages
  • Zola
    727 mots | 3 pages
  • Zola
    3801 mots | 16 pages
  • Zola
    8653 mots | 35 pages
  • Zola
    967 mots | 4 pages
  • Zola
    486 mots | 2 pages
  • Zola
    322 mots | 2 pages
  • Zola
    5576 mots | 23 pages
  • Zola
    597 mots | 3 pages
  • Zola
    937 mots | 4 pages