Zone monétaire optimale

Pages: 8 (1890 mots) Publié le: 19 novembre 2013
Zone monétaire optimale :En économie, une zone monétaire optimale (ZMO) est une région géographique dans laquelle il serait bénéfique d'établir une monnaie unique. La théorie de la zone
monétaire optimale a été développée dans les années 1960, principalement par Robert Mundell.
La théorie de la zone monétaire optimale tente d’évaluer l’opportunité de l’union monétaire entre pays. Cette unionmonétaire est censée produire des avantages économiques, tels que l'élimination des coûts de transaction. Toutefois, elle implique pour les pays adhérents de renoncer chacun à leur politique monétaire propre.
Or, la politique monétaire est l'instrument grâce auquel une économie peut réguler la valeur de sa monnaie, de façon notamment à influer sur le taux de change entre celle-ci et les devisesétrangères. Les pays formant une union monétaire renoncent donc à leur outil de régulation des chocs asymétriques1.
En conséquence, la théorie de la zone monétaire optimale va s'attacher à définir dans quelles conditions une union monétaire va pouvoir contourner les effets considérés comme négatifs d'un taux de change fixe, tout en bénéficiant des gains apportés par la politique monétairecommune2.
Zone monétaire optimale :En économie, une zone monétaire optimale (ZMO) est une région géographique dans laquelle il serait bénéfique d'établir une monnaie unique. La théorie de la zone
monétaire optimale a été développée dans les années 1960, principalement par Robert Mundell.
La théorie de la zone monétaire optimale tente d’évaluer l’opportunité de l’union monétaire entre pays. Cetteunion monétaire est censée produire des avantages économiques, tels que l'élimination des coûts de transaction. Toutefois, elle implique pour les pays adhérents de renoncer chacun à leur politique monétaire propre.
Or, la politique monétaire est l'instrument grâce auquel une économie peut réguler la valeur de sa monnaie, de façon notamment à influer sur le taux de change entre celle-ci et lesdevises étrangères. Les pays formant une union monétaire renoncent donc à leur outil de régulation des chocs asymétriques1.
En conséquence, la théorie de la zone monétaire optimale va s'attacher à définir dans quelles conditions une union monétaire va pouvoir contourner les effets considérés comme négatifs d'un taux de change fixe, tout en bénéficiant des gains apportés par la politique monétairecommune2.

Les nations qui s'engagent à constituer une zone monétaire renoncent à utiliser entre elles le taux de change comme instrument de politique économique, soit en fixant leur taux de changes de façon irréversible, soit en adoptant une monnaie commune ; les relations avec le reste du monde continuant de s’effectuer à taux variables.

La théorie de la zone monétaire optimale, définie audépart par Mundell, s'intéresse aux conditions permettant de minimiser le coût d'un tel renoncement ; autrement dit, les conditions pour que les bénéfices réels pour les pays de renoncer à l’utilisation du taux de change surcompensent les coûts réels.

Différents critères sont considérés :

- Mundell (1961) : une forte mobilité du travail ou une forte flexibilité des salaires et des prix;Mac Kinnon (1963) : une forte ouverture des économies
Kenen (1969) : la nature de la spécialisation des économies
Ingram (1969) et Johnson : le degré d’intégration financière (mobilité des capitaux) et fiscale (budget centralisé)
Cooper (1977) et Kindleberger (1986) : l’homogénéité des préférences.
11. Une forte mobilité du travail ou une forte flexibilité des salaires et des prix, Mundell .Soit deux économies, A et B, liées par un processus d'intégration, mais touchées différemment soit par un choc externe (augmentation des prix de l'énergie), soit par un choc interne (récession, chômage; surchauffe, inflation) , tel que la demande dans le pays A se réoriente vers les produits du pays B. Les conséquences pour le pays A sont : une baisse de la production, donc du chômage et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Zone monétaire optimale
  • La zone euro est- elle une zone monetaire optimale?
  • Zone monétaire optimale
  • Zone monétaire et integration financière
  • Les agrégats monétaire zone euro
  • Politique monetaire zone uemoa
  • Politique monétaire de la bce nuit elle à la croissance de la zone euro ?
  • Application de la lexicométrie à la gestion des crises monétaires: cas de la zone euro

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !