Zundel le pardon

Pages: 7 (1619 mots) Publié le: 1 février 2011
Ne jouons pas sur les mots, songeant par exemple à une infinité
de carrières possibles, mais dont une seule pourra être réellement
accomplie. Il ne s'agit pas ici de ce que l'enfant peut faire,
mais de ce qu'il peut être. Ce n'est pas la fonction qui est
envisagée, mais la valeur. Aussi bien, l'éducation ne peut-elle
se proposer autre chose que de développer cette qualité d'âme,
cettetransparence qui laisse rayonner en chacun, d'une manière
inépuisablement nouvelle, la même Présence. La vie n'a pas
d'autre intérêt.
Il est sans doute facile de distraire l'homme de son esprit,
de le fasciner par des idoles, de dissoudre la personne dans la
masse et de violer sa solitude autant que sa liberté. Il resteLa seule conduite inadmissible ici, la seule attitude qu'on
doive flagellersans rémission, c'est le parti-pris de tourner en grossière
plaisanterie le mystère le plus tragique et le plus sacré.
Je comprends qu'un homme puisse être vaincu dans une lutte
où ses chances sont inégales. Je sais au terme de quels combats déchirants
peuvent se produire centaines chutes, et quelle mélancolique noblesse
se mêle parfois à la plus décevante fragilité. Je ne comprendrai jamaisqu'on traîne dans la boue et qu'on avilisse par d'ignobles sous-entendus
un pouvoir créateur dont il ne faudrait parler qu'à genoux.
Comme Dieu nous a aimés, comme Il a eu confiance en nous et
comme nous L'avons trahi !
N'y-a-t-il aucun moyen de retrouver le sens et de réaliser
l'ordre de l'instinct ?
Il y a au moins un commencement de solution à prendre une
vue claire du problème.

quela seule chose vraiment précieuse est la communion silencieuse
avec cette Réalité intérieure qui est en nous infiniment plus que
nous: Vérité et Beauté, Amour et Bonté.Chacun d'eux, s'il demeure ouvert, peut résumer toutes les
valeurs de vie; chacun d'eux les confisque dans la mesure où il se
ferme.
N'est-ce pas là le noeud de tous nos conflits ?
Nous affirmons chacun des vérités partiellesauxquelles
nous sommes attachés de toutes nos forces A cause de leur vérité
même - auxquelles d'autres s'opposent avec la même ferveur à cause des
limites qui les affectent dans notre usage.
Des vérités partielles exclusivement affirmées deviennent
fatalement des vérités partiales, des vérités qui divisent, et que
l'effusion même du sang ne peut réconcilier.

Les seules définitions qui nousinstruisent sont celles que l'expérience nous impose. Aucun de nous n'a eu le privilège de rencontrer l'homme idéal qui fait l'objet de cette enquête.
Mais nous pouvons concevoir dans quelle direction il devrait se réaliser, en partant des plus beaux types d'humanité qui nous soient personnellement connus.
En voici un qui mérite d'être signalé. Une jeune fille allait se fiancer, quand elle futatteinte par une attaque de paralysie qui la réduisit à une complète immobilité. Les fiançailles ne furent ni rompues, ni différées pour autant. Pendant neuf ans, le fiancé prodigua sa présence et ses attentions, en poussant la voiture qui permettait à l'infirme de rester en contact avec le monde vivant.
Au bout de neuf ans, elle devint aveugle. Alors, il l'épousa. Après une quinzaine d'annéesd'inlassable dévouement, une embolie emporta le mari héroïque. Sa femme lui survécut longtemps. Quand je la rencontrai, je fus frappé par sa sérénité. J'en connus la source le jour où elle me fit le récit que je viens de rapporter.
Elle ne pouvait se plaindre d'une infortune qui lui avait valu un tel amour. Sa patience était la réponse qui perpétuait ce don magnifique, en maintenant son âme auniveau de la grandeur.
Et voilà, justement, le trait caractéristique de toute perfection véritable : qu'elle demeure toujours une source de vie.
Une foule de noms indignes encombre l'histoire. Il suffit de porter le crime jusqu'à un certain degré d'audace, pour être sûr d'y occuper une place. Mais ceux-là s'y révèlent immortels, dont la vertu a créé des valeurs impérissables : ceux dont le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pardon !
  • pardon
  • sans pardon
  • le pardon
  • Le Pardon
  • Le pardon
  • Le pardon
  • Pardon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !