A propos de la notion de réalisme, un critique écrit : « le liseur de roman applaudit : « c'est comme dans la vie. » il prouve par là qu'il est étranger à toute forme d'art. les personnages d'une œuvre ne ressemblent

1729 mots 7 pages
DISSERTATION :

A propos de la notion de réalisme, un critique écrit : « Le liseur de roman applaudit : « C'est comme dans la vie. » Il prouve par là qu'il est étranger à toute forme d'art. Les personnages d'une œuvre ne ressemblent pas d'avantage à ceux de la réalité que les habitants des songes. » Commentez et discutez.

INTRODUCTION :

Les mouvements littéraires se sont enchaînés au cours du temps, parfois en étant reliés grâce à des connotations et des règles communes, parfois diamétralement opposés. En effet, suite à l'évidente domination du classicisme, en passant par le romantisme, un nouveau mouvement littéraire est apparut auprès des auteurs français au milieu du XIXe siècle, se donnant pour mission d'exprimer le plus précisément et objectivement possible la réalité par l'intermédiaire du roman. Le réalisme fait son apparition dans un contexte historique et scientifique particulier avec la révolution industrielle qui entraine la naissance du prolétariat. Le monde ouvrier est en pleine expansion. Les artistes du XIXe changent donc d'objectif, ils veulent désormais privilégier les histoires vécues en décrivant avec minutie et honnêteté chaque détail physique d'un personnage, d'un lieu. Le milieu devient primordial afin de plonger le lecteur dans une réalité vraisemblable. Ces auteurs, tels que Zola, Maupassant, Balzac, Stendhal ou encore Flaubert, ont de ce fait, choisi des sujets d'écriture populaires, touchants la classe moyenne, en abordant des thèmes comme le travail, les relations entre hommes et femmes ou bien les difficultés sociales. Par conséquent, leur but a été de présenter la réalité, sans user d'artifices, ni d'idéalisation ou de tricherie. Une telle démarche doit alors se faire dans une totale objectivité.

Pourtant, l'art est-il semblable en tous points à la vie ? Le réalisme est-il donc, par conséquent, synonyme de réel ? Dans un premier temps, nous nous pencherons sur la faculté d'un roman a reproduire la vie, en étant

en relation