A qui la faute

Pages: 10 (2263 mots) Publié le: 10 octobre 2012
I/ Compréhension :

1) Le corbeau possède ce que le renard convoite. Par quels arguments ce dernier va-t-il le persuader d'ouvrir son bec ? Par quel terme désigne-t-on l'ensemble des procédés qui visent à persuader quelqu'un en le flattant ?

2) Quel "pouvoir" détient ici le corbeau ?

3) Comme dans toute fable, une "leçon" se dégage. Celle-ci est donnée par le renard, mais elle n'estpas gratuite. En échange de la "leçon", qu'obtient le renard ?

4) Que signifie "vaut bien" (v.16) ? Qui fixe ici les termes de l'échange ? L'échange est-il juste ? Y a-t-il vraiment un "échange" ?

II/ Réflexion :

5) Quelles sont, selon vous, les conditions préalables qui rendent juste tout échange ?

6) Celui qui détient un pouvoir (politique, économique) ne tend-il pas à imposer sesconditions lors d'une relation d'échange ? Vous illustrerez votre réponse en faisant référence à des situations concrètes.

Eléments de réponses :

1 et 2) Le corbeau possède ce que le renard convoite : un fromage ou plutôt un morceau de fromage, mais La Fontaine ne s'embarrasse pas de vraisemblance ! Nous verrons d'ailleurs pourquoi il est important que ce fromage soit entier... Dans lanature, les renards ne s'intéressent pas aux corbeaux (et ils ne leur parlent pas non plus !). Ce sont les êtres humains qui s'intéressent les uns aux autres. Vous savez que La Fontaine ne nous parle pas vraiment du comportement des animaux, mais de celui des hommes.

La fable débute par le mot "maître" et ce n'est pas un hasard, car c'est justement de maîtrise qu'il va être question. Au début dela fable, ce n'est pas le renard qui est le "maître" de la situation, mais le corbeau ; il est doublement maître, par la situation spatiale dominante qu'il occupe ("sur un arbre perché"), inaccessible au renard. Il est le maître également dans la mesure où il possède quelque chose que le renard n'a pas et qu'il désire (il a ce dont le renard manque).

Le renard a évalué en un clin d'oeil lasituation ; il est en position d'infériorité par rapport au corbeau ; il s'agit de mériter le titre de "maître" ("Maître Renard") et comme il ne peut employer la force, il va employer la ruse en utilisant la fonction "pragmatique" du langage (fonction pragmatique = l'une des fonctions du langage qui consiste dans sa capacité à exercer un pouvoir sur autrui) ; on peut d'ailleurs se demander si lerenard convoite seulement le fromage (un objet) que tient le corbeau, ou la maîtrise, la supériorité que lui confère la détention de l'objet.

Vous connaissez la différence entre "convaincre" : faire partager un point de vue, une thèse à autrui en s'appuyant sur des arguments rationnels et "persuader" : agir sur les émotions, les sentiments, les passions d'autrui. Les procédés qui visent à agirsur autrui à travers le langage relèvent de la rhétorique.

Le renard cherche à agir sur le corbeau en le flattant, il cherche donc plutôt à le persuader qu'à le convaincre. Ses "arguments" sont des mensonges :

"Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
se rapporte à votre plumage,
vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois."

Chercher à persuaderautrui en flattant ses passions, en l'occurence la vanité, relève de la sophistique.

Contemporains de Platon et de Socrate (IVème siècle av. J.-C.), les sophistes apprenaient aux jeunes gens, au sein d'une civilisation dominée par le discours, à bien parler, à convaincre, à persuader, alors que les "philosophes", comme Socrate, Aristote ou Platon cherchaient avant tout la vérité et la sagesse.Les Sophistes se faisaient en outre payer leurs leçons, exactement comme le fait le renard ("cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.")

La démarche du renard se rapproche d'une technique qui s'apprend dans les Ecoles de commerce: mettre le client en condition, le valoriser et ensuite lui faire prendre conscience qu'il lui manque quelque chose, en l'occurence, en ce qui concerne le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • A qui la faute
  • La faute a eve
  • Commentaire composé " a qui la faute"
  • Le chomage a qui la faute
  • hugo a qui la faute
  • Le chomage, à qui la faute?
  • La faute à Voltaire
  • catastrophe a la faute sur mer

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !